Culture

Heavy MTL, jour 2: la soirée des légendes

Slayer au Heavy MTL 2019 Photo: Pablo Ortiz/Métro

Après un samedi riche en (bonnes) émotions, c’est un marathon qui attendait Métro et les participants au Heavy MTL aujourd’hui avec notamment Anthrax, Slayer et Slash. Compte-rendu de ce second, et dernier, jour de festival pour cette année.

Sûrement un peu plus qu’hier, les allées du parc Jean-Drapeau fourmillent de festivaliers. La fin de semaine a été bien agitée pour tout le monde, mais il ne faut pas s’y méprendre, car c’est bien ce soir que la tension est à son comble.

Slash au Heavy MTL

Slash est incontestablement l’une des têtes d’affiche attendue de ce 10e Heavy MTL. Pendant une petite heure, le légendaire musicien de Guns N’ Roses a joué accompagné de Myles Kennedy & The Conspirators sur la scène Heavy. Rien à dire évidemment sur les mythiques solos de guitare électrique de Slash. Sa dextérité est toujours intacte. Mais pour le reste, on reste légèrement sur notre faim… Rien de très grave.

Encore des légendes…
À peine quelques secondes plus tard, et sans aucune transition, Anthrax prend le contrôle de la scène de l’Apocalypse voisine. C’est la première fois cette fin de semaine que les festivaliers se pressent au plus près, toujours plus nombreux. C’est parti pour une heure de guitares qui crissent et de têtes qui secouent, pour le plus grand plaisir des spectateurs. Le groupe est d’une énergie débordante. Yeah!

Anthrax au Heavy MTL

Quelques heures auparavant, Anthrax a été introduit dans le «Hall of Heavy Metal History» ici même, au Heavy MTL. Faisant partie du «Big Four of Trash», avec Metallica, Megadeth et Slayer, on comprend pourquoi il y avait autant de monde pour leur spectacle.

Et toujours des légendes
On retrouve donc Slayer pour le bouquet final de ce Heavy MTL. À voir le nombre de personnes qui portaient un t-shirt à l’effigie du band californien pendant le week-end, on n’a aucun doute sur les attentes du public.

Si l’on en croit les décibels qui s’envolent de la scène principale lorsque Tom Araya fait rugir les milliers de personnes qui composent le public de ce soir, c’est bien une foule fascinée qui en prend plein les oreilles et les yeux. Effectivement, en plus d’un speed/trash metal en bonne et due forme, des effets pyrotechniques (oui, oui, du feu sur scène en fait) viennent parfaire la prestation de Slayer.

Clutch au Heavy MTL

Les familles du Heavy MTL
Plus tôt dans la soirée, Clutch avait aussi emballé le public. Pour le groupe originaire du Maryland, ni paillettes ni costumes extravagants, mais simplement du hard rock/blues de qualité très bien exécuté. «Fantastic attitude!» souligne le chanteur Neil Fallon. Une fois de plus – comme sur l’ensemble du Heavy MTL, il faut bien le dire – l’ambiance est excellente.

Les parents n’hésitent d’ailleurs pas à venir accompagnés de leur progéniture. Qu’est-ce qui est plus mignon qu’un gamin sur les épaules de son père avec le sourire jusqu’aux oreilles? L’image met de bonne humeur. Et c’est toujours agréable de voir que plusieurs générations se rassemblent le temps d’un festival. Quoiqu’il en soit, la relève est assurée!

Heavy MTL 2019

Articles récents du même sujet