Culture
14:38 14 janvier 2020 | mise à jour le: 15 janvier 2020 à 09:11 temps de lecture: 2 minutes

Dix jours de courts métrages sur Facebook avec Plein(s) Écran(s)

Dix jours de courts métrages sur Facebook avec Plein(s) Écran(s)
Photo: Collaboration spéciale Plein(s) Écran(s)Judith Hotel de Charlotte Lebon présenté à Plein(s) Écran(s)

Avec une quarantaine de courts métrages sélectionnés, Plein(s) Écran(s) est de retour pour sa quatrième édition. Fort d’une programmation franco-québécoise généreuse, le festival diffusé sur Facebook promet ainsi le meilleur aux cinéphiles pendant 10 jours, du 15 au 25 janvier.

Ça commence très fort. Dès mercredi, quatre courts métrage seront mis en ligne sur le réseau social: Le Prince de Val-Bé de Jean-François Leblanc, traitant de la ruralité sur un ton tragicomique, Judith Hôtel de la Montréalaise établie en France Charlotte Lebon, en première mondiale Jeep Boys réalisé par Alec Pronovost, ainsi que film d’animation d’Alexanne Desrosiers, Disco Still Sucks.

À noter également la présence à Plein(s) Écran(s) de deux films déjà très remarqués à l’international. Pauline Asservie de Charline Bourgeois-Tacquet, en lice pour les César français et à la Semaine de la Critique à Cannes en 2019, sera présenté vendredi 17 janvier. Le multi-primé, et nommé aux Oscars pour le meilleur court métrage de fiction, Brotherhood de Meryam Joobeur sera disponible le 20 janvier.

Collaborations remarquables

Le jeune festival de cinéma revient cette année avec quelques nouveautés, notamment Plein(s) Écran(s) – la balado, une série de 19 podcasts qui prennent la forme d’entretiens menés par le scénariste Nicolas Krief avec des professionnels.

La Carte blanche est donnée aux Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM), dont le directeur à la programmation Bruno Dequen a choisi sept courts métrages documentaires. Ils pourront être regardés cette fin de semaine.

Côté invités, Chloé Robichaud est mise à l’honneur. La cinéaste animera une classe de maître au Centre Phi lors de la journée de clôture du 25 janvier et une rétrospective lui sera consacrée le même jour.

Julianne Côté, vue dans Tu dors Nicole de Stéphane Lafleur, est quant à elle porte-parole de Plein(s) Écran(s) pour une deuxième fois.

Chaque court métrage mis en ligne gratuitement sur Facebook lors du festival sera disponible pendant 24 heures.

Articles similaires