Culture
03:30 24 janvier 2020

7e ciel: Cette semaine, Métro craque pour «Les Hardings», «Circles»…

7e ciel: Cette semaine, Métro craque pour «Les Hardings», «Circles»…
Photo: Caroline Laberge/Collaboration spécialeCréée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en 2018, la pièce «Les Hardings» est présentée chez Duceppe jusqu’au 15 février.

La rédaction de Métro vous présente les coups de cœur culturels de la rédaction de la semaine…et l’évènement qui la désole.

1- Les Hardings

Trois hommes. Tous nommés Thomas Harding. Un, tristement connu au Québec, est le cheminot qui conduisait le train qui a déraillé à Lac-Mégantic en 2013, fauchant la vie à 47 personnes et ravageant la ville. Les deux autres sont un chercheur néo-zélandais qui a perdu sa fille dans un tragique accident et un assureur américain spécialisé dans les compagnies pétrolières. Trois personnes réelles réunis dans la fiction par la plume réfléchie, habile et nuancée d’Alexia Bürger. Leur rencontre sur scène donne lieu à une riche et puissante réflexion sur les concepts de responsabilité et de culpabilité et sur la valeur de la vie humaine. Réflexion d’autant plus pertinente qu’elle s’applique à bon nombre d’enjeux qui font les manchettes – on n’a qu’à penser au récent écrasement d’avion en Iran. Dans les rôles des Hardings, Patrice Dubois, Bruno Marcil et Martin Drainville sont impeccables. Marie-Lise Rousseau

2- La saison deux de You

Gueule d’ange et pulsions démoniaques, le tueur en série Joe Goldberg revient nous donner des sueurs froides dans la saison 2 de la série You. Toujours obsédé par les femmes qui l’entourent, il tente de s’en rapprocher par tous les moyens, notamment en massacrant ceux qui se mettent sur son chemin. Et l’arrivée de Love – son alter ego machiavélique dont il tombe éperdument amoureux – va encourager ses idées sadiques. On a déjà hâte de découvrir la saison 3, annoncée pour 2021, et ce que nous réservent ces Bonnie et Clyde de l’horreur. Sur Netflix. Chloé Machillot

3- What Did Jack Do?

Qui est Jack? Qu’a-t-il fait? C’est l’énigme que doit résoudre David Lynch dans ce court métrage, alors que, dit-on, un meurtrier est en fuite. «Tu comptes boire ton café? Peut-être que oui, peut-être que non.» L’interrogatoire de Jack – une pourriture de singe en amour avec la poule Toototabon – est ainsi ponctué de répliques lynchienne complètement décalées entre le détective et son suspect. Vrai plaisir de retrouver le cinéaste devant et derrière la caméra, dans un rôle qui rappelle subtilement celui de Gordon Cole dans Twin Peaks. Sur Netflix. Amélie Revert

4- Little Women

Greta Gerwig est une réalisatrice talentueuse. Son adaptation, très hollywoodienne, du roman culte de Louisa May Alcott est un véritable écrin pour l’ensemble de son précieux casting. Saoirse Ronan, Florence Pugh, Emma Watson et Eliza Scanlen sont toutes plus éclatantes les unes que les autres, et Timothée Chalamet confirme ici qu’il fait partie de ces acteurs éblouissants, peu importe le rôle. Tous sont mis en valeur par d’excellents dialogues, des costumes magnifiques et la musique d’Alexandre Desplat. Émouvant et réconfortant! À l’affiche. Amélie Revert

5- Circles, de Mac Miller

Lorsque Mac Miller travaillait sur Swimming, il préparait aussi une suite musicale qui allait plus tard devenir Circles. Un an et demi après la mort tragique du jeune musicien originaire de Pittsburgh, l’éloquent album atteint enfin nos oreilles. Tantôt mielleuse, tantôt déchaînée, la collection de 12 morceaux révèle sans filtre l’état d’esprit de l’artiste dans les mois qui ont précédé son décès. Un schéma émouvant et audacieux préparé par Miller et complété avec brio par le producteur Jon Brion. François Carabin

6- Éclipse

De la Beat Generation, on ne parle que d’hommes. Des écrivains aventuriers qui ont marqué la littérature par leur plume acérée. Or, de nombreuses femmes ont pris part à ce mouvement des années 1950 avec leurs poèmes et leurs textes révolutionnaires, sans toutefois sortir en pleine lumière. C’est afin de rendre hommage à certaines d’entre elles que l’autrice et metteuse en scène Marie Brassard a créé cette pièce, où quatre comédiennes racontent d’abord leur histoire avant de s’éclipser dans celle de ces femmes engagées d’une autre époque dont les écrits trouvent encore écho aujourd’hui. Au Théâtre de Quat’Sous jusqu’au 15 février. Zacharie Goudreault

7- Black Mitzvah, de Tiffany Haddish

On était déjà fan de l’actrice américaine Tiffany Haddish, notamment pour sa performance dans les excellentes séries The Last O.J. et Tuca & Bertie. On est désormais fan de l’humoriste, qui livre un 60 minutes du tonnerre dans Black Mitzvah. Avec une grande autodérision, l’artiste revient sur le flop de son spectacle du Nouvel An 2019 à Miami (qui avait fait controverse), évoque son enfance dans les quartiers difficiles de L.A. et raconte de savoureuses anecdotes impliquant la mère de Beyoncé et le père de Drake. Cerise sur le sundae, Haddish offre une mémorable imitation d’une danseuse nue blasée. On en redemande! Sur Netflix. Marie-Lise Rousseau

Et on se désole pour…
Les rumeurs sur Brad et Jennifer

Brad Pitt et Jennifer Aniston ont échangé un sourire dans les coulisses des SAG Awards, dimanche soir. Il n’en fallait pas plus pour relancer la machine à rumeurs: la flamme renaîtra-t-elle entre les deux ex? Nous, on se demande plutôt  se peut-il tout simplement qu’ils soient en bons termes, 15 ans (oui, oui, 15 ans!) après leur divorce? Et surtout: peut-on laisser Jennifer tranquille, elle qui est constamment la cible de rumeurs farfelues alimentées par les tabloïds? En d’autres mots: #LeaveJen­Alone. Marie-Lise Rousseau