Culture

7e ciel: Cette semaine, Métro craque pour le retour du direct et des radio-théâtres

«Mademoiselle Julie» Photo: Collaboration spéciale

Les journalistes de Métro vous présentent leurs 7 coups de cœur de la semaine sur la scène culturelle et… l’évènement qui les désole.

1. Le retour du direct

Pour s’adapter à la situation actuelle, plusieurs émissions auparavant présentées en différé le sont maintenant en direct. Et on espère qu’elles le resteront une fois la crise passée! On pense d’abord à Tout le monde en parle (ICI Radio-Canada), qui a offert dimanche dernier une émission pertinente qui donnait l’heure juste. L’équipe de Guy A Lepage répétera d’ailleurs la formule cette semaine. On applaudit aussi le super trio de La soirée est (encore) jeune (ICI Première), qui a opté pour le direct dès l’annonce des mesures de sécurité, au plus grand plaisir de ses fidèles auditeurs, dont on fait partie. Il n’y a rien comme la spontanéité et l’énergie propres au direct pour connecter avec le public et créer des rendez-vous rassembleurs. Et, justement, on a plus besoin que jamais d’être (virtuellement) ensemble en ces temps de confinement. Marie-Lise Rousseau

2. Devs

Ce techno-thriller raconte la disparition suspecte de Sergei, employé d’une entreprise technologique de renom, et les démarches de sa petite amie, Lily, qui souhaite con­naître la vérité. Si le scénario n’a rien de nouveau, la série réussit toutefois à se positionner à mi-chemin entre une saison bien huilée de Black Mirror et un polar du nord de l’Europe, notamment en mettant en perspective ce que nous connaissons des géants de la Silicon Valley. Disponible sur Hulu. Claire Aboudarham

3. Nos maisons

Quel meilleure situation pour s’informer sur l’architecture des maisons québécoises qu’en étant tous confinés, tiens tiens, dans nos maisons? En cinq épisodes, l’animateur Marc-André Carignan explore divers modèles de résidence, dont le shoebox et le bungalow. Il fait le pont entre le passé et le présent, en présentant d’abord le contexte de leur apparition, puis en allant à la rencontre d’occupants qui les ont modernisés – et le résultat est souvent épatant! L’ensemble est très instructif, ce qui compense pour la facture visuelle de la série, qui, malheureusement, laisse à désirer. Sur savoir.média Marie-Lise Rousseau

4. Everything is Beautiful & Everything Sucks

Alors qu’on ne l’attendait pas, la New-Yorkaise Princess Nokia revient avec non pas un, mais deux albums. Dans ce double opus aux accents pop, la rappeuse nous offre des morceaux à la fois amusants (Sugar Honey Iced Tea) et personnels (Just a Kid). Comme dans ses albums précédents, elle propose aussi une autre image de la féminité, n’hésitant pas à exprimer clairement ses désirs. Zoé Magalhaès

5. Zoo

Une simple chaise pliante illustre la couverture de ce superbe recueil de poésie de Daniel Leblanc-Poirier. Sur cette chaise prennent place Louis, Nadège, Steeve, Kim et plusieurs autres. Tous participent à des rencontres des AA. En racontant des épisodes de leur existence dans une langue flamboyante et émouvante, l’auteur met de l’avant toute l’humanité de ces personnages usés par la vie. Un extrait: «Pascal je t’ai souvent cherché/dans les gerçures du métro guy-concordia/et je ressens encore la gentillesse de ton overdose/dans mes membres souvent.» Aux éditions de l’Écrou. Marie-Lise Rousseau

6- Scotty

Les amateurs de hockey qui rongent leur frein en raison de l’interruption de la saison trouveront un peu de réconfort dans la lecture de cette imposante biographie du légendaire entraîneur William Scott Bowman, Scotty pour les intimes. De Maurice Richard à Connor McDavid, le natif de Verdun a tout
vu et tout vécu en près de 60 ans de carrière. Et il s’en souvient comme si c’était hier sous la plume de Ken Dryden, qui fut son gardien à l’époque glorieuse où il dirigeait le Canadien. À 86 ans bien sonnés, Bowman demeure un observateur aiguisé de notre sport national et toute sa connaissance transparaît dans ce livre riche en enseignements. Aux éditions de l’Homme. Benoit Valois-Nadeau

7. Le retour des radio-théâtres

La COVID-19 permettra-t-elle la renaissance du radio-théâtre? On espère que oui! Tout a commencé avec la diffusion, jeudi dernier à ICI Radio-Canada Première, de Mademoiselle Julie. Annulée avant même sa première au Rideau Vert, la pièce mettant en vedette Magalie Lépine-Blondeau a finalement été présentée sur les ondes. Devant la réaction favorable, Radio-Canada a récidivé avec la présentation de Encore une fois, si vous permettez, de Michel Tremblay. On adore cette formule, qui ramène le théâtre à son essence – les mots –, tout en permettant à l’imagination de s’envoler. Sur l’application OHdio. Benoit Valois-Nadeau

Et on se désole pour…
Le décès d’Uderzo

Astérix et Obélix sont devenus orphelins cette semaine à la suite de la mort de leur deuxième papa, Uderzo. Si le dessinateur avait confié à d’autres les rênes de la série depuis 2013, son empreinte sur la bande dessinée et sur la culture pop francophone reste indélébile. Grâce à son coup de crayon unique, Uderzo a réussi à faire rire et voyager dans le temps des millions de lecteurs dans le monde. Même si on aurait aimé qu’il nous laisse le secret de la potion magique en ces temps difficiles, on lui souhaite un bon voyage vers le paradis des irréductibles Gaulois. Benoit Valois-Nadeau

Articles récents du même sujet