Culture
08:36 30 avril 2020 | mise à jour le: 30 avril 2020 à 08:44 temps de lecture: 3 minutes

«How to Get Away with Murder»: la série qui a changé la vie de Viola Davis

«How to Get Away with Murder»: la série qui a changé la vie de Viola Davis
Photo: Collaboration collaboration Brian Bowen Smith/ABCViola Davis interprète Annalise Keating dans la série «How to Get Away with Murder»

Après six saisons couronnées de succès, la série How to Get Away with Murder, qui a fait connaître au grand public l’actrice Viola Davis, tire à sa fin.

Il ne reste plus que trois épisodes à l’émission diffusée les jeudis soir sur ABC. Après six ans de meurtres, d’enquêtes et de rebondissements, la série prendra fin le 14 mai prochain avec le 90e et dernier épisode.

À la veille de ce jalon important, Métro s’est entretenu avec Viola Davis, tête d’affiche de la série dans le rôle de l’avocate de la défense Annalise Keating.

Quel impact a eu ce rôle sur votre carrière?

Ma carrière dure depuis une trentaine d’années et rarement ai-je eu des rôles qui ont rayonné à ce point. C’est un rôle unique qui, je crois, a changé la façon dont on fait de la télévision. Nous avons créé pour la postérité une personnage de femme audacieuse, confiante et qui ne craint pas de bousculer les choses.

Est-ce que le fait de travailler sous la direction de Shonda Rhimes (productrice de la série) a été marquant pour vous?

Cette série a changé ma vie. Personne n’avait écrit de rôle comme ça pour moi au cinéma. C’est la première fois que je me sens complètement femme. Peu importe votre âge, votre couleur de peau ou votre orientation sexuelle, tout le monde est inclus dans les histoires de Shonda. Ce devrait être toujours être ainsi dans la vie de tous les jours.

«Nous avons créé pour la postérité une personnage de femme audacieuse, confiante et qui ne craint pas de bousculer les choses.» Viola Davis, actrice, à propos de son personnage d’Annalise Keating

La série vous a aussi permis de remporter votre premier trophée Emmy.

Oui, et j’en suis fière. Mais personne n’est devenu acteur pour remporter des prix. Peter O’Toole a été en nomination huit fois aux Oscars et n’a jamais gagné. Mais d’un autre angle, il était si bon dans ces rôles qu’il méritait à chaque fois une chance de gagner. Même chose pour Meryl Streep et Julianne Moore, qui ont beaucoup de nominations, mais ne peuvent gagner à chaque fois. Je veux d’abord briller par mes rôles.

Vos performances vous amènent souvent dans des zones de vulnérabilité.

Je crois que c’est important de montrer la vulnérabilité à l’écran parce que personne ne traverse la vie comme un super héros. Je conserve toujours ma vie privée pour être capable de jouer de personnages qui ont de multiples dimensions. J’échouerais lamentablement si mon travail reposait uniquement sur ma célébrité personnelle.

Plusieurs acteurs de télévision affirment qu’il est éreintant de travailler de 9 à 10 mois par année sur la même émission. Qu’en pensez-vous?

Je suis très reconnaissante de la chance que j’ai, mais je suis également fatiguée. C’est épuisant de tourner autant d’épisodes. Je suis humaine et c’est difficile de continuer année après année. Mais c’est mon travail de rendre justice aux intrigues qui me sont offertes.

Les cinq premières saisons de How to Get Away with Murder sont offertes sur Netflix.

Articles similaires