Culture
11:04 26 juin 2020 | mise à jour le: 15 juillet 2020 à 13:58 temps de lecture: 5 minutes

7e Ciel: cette semaine, on craque pour Serge Chapleau, Souvenirs olympiques…

7e Ciel: cette semaine, on craque pour Serge Chapleau, Souvenirs olympiques…
Serge Chapleau

Les journalistes de Métro vous présentent leurs sept coups de cœur culturels de la semaine, dont l’exposition Chapleau – Profession: caricaturiste, l’émission Souvenirs olympiques et la bande dessinée Lac-Mégantic : la dernière nuit.

Chapleau – Profession: caricaturiste

Alors que le milieu de la culture se déconfine, le Musée McCord nous offre un plongeon dans le parcours épatant du caricaturiste Serge Chapleau, qui depuis un demi-siècle (!) dresse un regard incisif sur l’actualité et la politique par ses dessins satiriques qui ont marqué la presse québécoise. Son parcours hétéroclite l’a amené au fil des décennies à raffiner ses techniques pour s’adapter aux nouvelles technologies dans la conception de ses œuvres, sans jamais toutefois altérer son imagination débordante et son sens critique. De Trudeau père à Trudeau fils en passant par George Bush et le très caricatural Donald Trump, tous y ont passé. D’une crise à l’autre, les politiciens changent (ou pas…), mais les dessins restent pour nourrir notre mémoire collective.
Zacharie Goudreault

Souvenirs olympiques

À défaut de pouvoir assister aux exploits des athlètes du monde entier cet été à Tokyo, les amateurs d’olympisme peuvent se rabattre sur Souvenirs olympiques. Bâtie à partir d’images d’archives sorties des voûtes de Radio-Canada, l’émission permet de revivre comme si on y était de grands moment de l’olympisme canadien et international : la médaille d’or volée au duo Salé-Pelletier à Salt Lake City, le triomphe de Donovan Bailey à Atlanta ou encore les performances irréelles de Nadia Comaneci à Mont- réal, en 1976. Des années plus tard, l’émotion est toujours au rendez-vous! Les samedis 18h30 sur ICI Télé.
Benoit Valois-Nadeau

Lac-Mégantic: la dernière nuit

Ils se nomment Pascal, Isabelle, Colette et Thomas. Leur vie a basculé le soir du 10 juillet 2013 lorsqu’un convoi rempli de pétrole a déraillé à Lac-Mégantic, tuant 47 personnes sur son passage. À l’approche du septième anniversaire de la tragédie, Radio-Canada Estrie publie en ligne ce magnifique BD reportage qui raconte en détail et avec justesse le cauchemar éveillé qu’ont vécu ces quatre protagonistes. Un récit déchirant des journalistes Marie-Hélène Rousseau et Marie Eve Lacas mis en image par cette dernière et la bédéiste Myriam Roy.
Marie-Lise Rousseau

For Today I Am A Boy

Peter a un rêve: être une fille. En fait, au plus profond de lui-même, il est une fille. Mais revendiquer son identité lorsqu’on est le seul fils d’une famille d’immigrants chinois aux valeurs hyper conservatrices est périlleux. Au fil de ce premier roman de Kim Fu traduit en français par Jeannot Clair cinq ans après sa parution en anglais, on suit avec intérêt et compassion son cheminement empreint d’inconfort entre son enfance auprès de ses trois sœurs à Fort Michel, en Ontario, et ses premiers pas dans l’âge adulte à Montréal. Aux éditions Héliotrope.
Marie-Lise Rousseau

Waco

Cette mini-série raconte le siège de Waco, petite localité au Texas, qui opposa la communauté spirituelle des Davidiens au FBI en février 1993. À l’heure où les dérives policières sont au cœur du débat, elle offre une perspective intéressante sur le démantèlement de cette secte polygame par le service d’État américain. Les fidèles du prophète autoproclamé David Koresh lui résistèrent certes pendant 51 jours, mais ses méthodes pour arriver à ses fins semblent aussi brutales que démesurées. Sur Netflix.
Chloé Machillot

When They See Us

Retour en 1989: une joggeuse est violée et laissée pour morte à Central Park. La police arrête rapidement cinq ados noirs et hispaniques. Il faut un coupable. Vite. Ils seront ainsi manipulés, accusés à tort, puis condamnés à de lourdes peines, que l’un d’entre eux, Korey Wise âgé de 16 ans, purgera chez les adultes. Dans cette minisérie d’une rare violence, déchirante et superbement réalisée, Ava DuVernay nous donne à voir à travers la fiction l’une des pires «erreurs» judiciaires d’un pays où le racisme est fatal. Sur Netflix.
Amélie Revert

L’album 1036 d’Eman

On ne pourra jamais accuser les membres d’Alaclair ensemble de chômer. Après avoir lancé un premier EP l’an dernier et participer à l’excellent America Volume 2 d’Alaclair, Eman revient à la charge avec un premier album qu’il a concocté de A à Z. Comme tous les rappeurs, Eman n’est jamais vraiment seul, les apparitions de Obia le Chef, Sarahmée et Lary Kidd, entre autres, se greffant à merveille aux sonorités tantôt old school, tantôt organiques de 1036. Sans oublier l’incontournable Claude Bégin, qui en plus de signer les arrangements, vient faire un tour au micro sur Accrophone, clin d’œil réussi au duo qu’il formait avec Eman dans les années 1990.
Benoit Valois-Nadeau


Et on se désole pour…

365 dni

Un baron de la mafia sicilienne kidnappe une jolie Polonaise et lui donne 365 jours pour tomber amoureux d’elle. Prisonnière de sa forteresse dorée, la belle s’éprend rapidement de son ravisseur qui, disons-le, lui force pas mal la main. Cette insistance a suscité une vive polémique, les limites du consentement n’étant pas toujours bien claires. On approuve: cette pâle copie de 50 nuances de Grey nous rappelle qu’il faut ENCORE le rabâcher: non, c’est non! Sur Netflix.
Chloé Machillot

Articles similaires