Culture
07:29 14 août 2020 | mise à jour le: 14 août 2020 à 11:33 temps de lecture: 5 minutes

7e Ciel: on craque pour l’expo «Village Motel» et des documentaires

7e Ciel: on craque pour l’expo «Village Motel» et des documentaires
Photo: Alexandre BerthiaumeL'exposition «Motel Village»

Les journalistes de Métro vous présentent leurs sept coups de cœur culturels de la semaine, dont l’exposition Village Motel, et les documentaires Femme(s) et Anekla, l’incompris.

Village Motel

L’accrocheuse chanson Motel 1755 des Hay Babies et son formidable refrain: «Viens à mon motel/J’ai d’la pizza pis des pickles» nous est spontanément venue à l’esprit en visitant l’éclatante exposition extérieure gratuite Village Motel. Tout comme dans le vers d’oreille du trio acadien, une humeur rétro plane dans cette expo collective réfléchie et empreinte d’humour. Du lot, qui comprend notamment des œuvres de Christto & Andrew, Genevieve Gaignard et du Québécois Alexandre Berthiaume, on retient les nombreux portraits de femmes extravagantes, qui célèbrent la féminité sous toutes ses formes tout en annihilant nos préjugés sur la beauté. Une expo réjouissante, colorée, kitch et pop qui en met plein la vue.
Jusqu’au 30 avril 2021 à la galerie Blanc
Marie-Lise Rousseau

Femme(s)

Ce documentaire offre une toute autre célébration de la féminité. Pour le réaliser, Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bertrand ont entrepris un travail colossal: ils ont interviewé 2000 femmes dans plus de 50 pays. Comme son titre l’indique, Femme(s) donne la parole à une multitude de représentantes du sexe féminin, de tous les milieux et de toutes les origines. Dans une suite de témoignages souvent percutants, toujours émouvants, celles-ci abordent plusieurs facettes de l’expérience de la condition féminine – les pires comme les meilleures – comme les premières règles, les agressions sexuelles et la maternité. Des prises de paroles fortes, inspirantes et nécessaires.
En salles ce vendredi
Marie-Lise Rousseau

2020 Remixes de Suuns

En 2013, Suuns sortait Images du Futur, un album qui l’a propulsé sur le devant de la scène indie internationale. On pouvait y entendre, entre autres, les excellents titres Edie’s Dream et Music Won’t Save You, mais surtout 2020. Sept ans après, et pour marquer une année vraiment spéciale – «2020 sera l’année où l’on n’a pas découvert d’extraterrestres, mais une nouvelle part de notre humanité» – le groupe montréalais a demandé a cinq artistes de remixer leur morceau iconique. Coup de cœur pour la version de Vive la Void!
Sur bandcamp.com, les profits iront à l’organisme NAACP qui défend les droits civiques
Amélie Revert

Le jour se lèvera

Au-delà des mythes et des lieux communs, l’histoire haïtienne reste largement méconnue chez nous. Elle est pourtant riche en leçons, comme en témoigne Le jour se lèvera, roman librement inspiré du mouvement Jeune Haïti, qui tenta vainement de mettre en branle une guérilla contre la dictature de François «Papa Doc» Duvalier. L’écrivain Gabriel Osson parvient à rendre hommage à ces militants qui ont payé de leurs vies leur engagement, avec un livre plein de courage, de ferveur et d’amour pour Haïti.
Aux éditions David
Benoit Valois-Nadeau

Les blagues de Toto

«Wow, Toto en vrai garçon!» Anaïs, 8 ans, chroniqueuse aux Affaires enfantines du journal Métro est flabergastée. «Mais, il a pas une tête à s’appeler Toto. En plus, lui et ses amis parlent trop vite et avec un accent bizarre, alors j’ai pas beaucoup compris ses blagues», ajoute plus tard notre chroniqueuse. «À part ça, le film est marrant, surtout quand le chat s’est cogné contre la porte et lors de la bataille de purée à la cafétéria», souligne Anaïs. Son papa est par ailleurs fier de souligner que la jeune chroniqueuse de Métro a trouvé le responsable de la chute de la statue du musée dès le tiers du film. Nananananèreuh!
En salles ce vendredi
Mathias Marchal

Stanley Greene, une vie à vif

La bande dessinée Stanley Greene, une vie à vif  nous transporte dans l’intimité de ce photoreporter qui a raflé cinq World Press Photo. De la chute du mur de Berlin jusque sur les routes de la guerre, de Tchétchénie à la Syrie, on suit Greene au fil de sa vie de reporter. Avec les dessins signés Jean David Morvan, Tristan Fillaire redonne vie à ce photographe majeur et nous livre une vision sur un monde à vif qui vaut vraiment la lecture.
Aux éditions Delcourt
Alice Chiche

Anelka, l’incompris

Ceux que le soccer européen passionne ne seront pas déçus par le portrait du subversif et controversé joueur français Nicolas Anelka. Même si le documentaire peut souvent paraître complaisant à l’égard de l’attaquant qui a écumé une douzaine de clubs, du Paris Saint-Germain à Chelsea en passant par Arsenal et Fenerbahçe, il est au moins une bonne occasion d’entendre le point de vue du principal intéressé qui raréfie sa prise de parole dans les médias. Plusieurs de ses proches, dont l’entraîneur de l’Impact Thierry Henry et l’acteur Omar Sy, nous éclairent aussi sur sa personnalité paradoxale.
Sur Netflix
Amélie Revert

Articles similaires