Culture
11:21 24 août 2020 | mise à jour le: 24 août 2020 à 15:57 temps de lecture: 5 minutes

Le double accouchement de Katy Perry

Le double accouchement de Katy Perry
Photo: Collaboration spécialeKate Perry

Enceinte de son premier enfant avec son compagnon Orlando Bloom, Katy Perry accouchera également d’un nouvel album, Smile, vendredi.

À quelques jours de la sortie, Métro s’est entretenu avec la chanteuse de 35 ans, qui a vendu plus de 45 millions de disques tout au long de sa carrière.

Comment vous sentez-vous à ce stade de votre vie et de votre carrière?

Je me sens différente, je pense que le monde entier est très étrange actuellement. Les derniers mois ont été une montagne russe côté émotions, une période de recherche d’équilibre et je suis excitée de le raconter à travers mon album. Je veux partager quelques messages d’espoirs, de résilience et de joie à travers la musique.

Parlez-nous du processus créatif qui se cache derrière votre album. Comment est né le concept du clown au nez rouge qui orne la pochette?

Pour moi, la musique est un espoir, une résistance, une certaine rédemption et une façon de retrouver mon sourire. Parce qu’en 2017, j’ai senti que je l’avais un peu perdu. Il y a eu un changement dans ma vie, j’étais très déprimée. Toute ma carrière a été très ludique, amusante et joyeuse, et je suppose que je suis devenue trop sérieuse, et avec ce sérieux est venue la perte de l’innocence et du plaisir. J’apparais comme un clown sur la pochette de l’album, parce que cela fait partie de l’histoire d’un clown, qui a perdu le sourire ou de l’innocence. Il n’est pas dans un bon état d’esprit, alors il veut retrouver sa joie. Je pense que je me suis sens comme un clown drôle maintenant, pas un clown effrayant, mais un petit clown innocent.

Comment avez-vous changé depuis votre premier album?

Cet album est un rappel. Si jamais je retombe dans cette dépression ou cette obscurité, je dois juste m’appuyer sur les outils que j’ai adoptés. Des outils mentaux qui m’ont vraiment aidé à me libérer d’une routine et d’une façon de penser. Dans chaque album, j’écris des chansons sur ce que je ressens, sur comment je vois le monde et  ce qu’il s’y passe. Cet album ressemble à une capture sonore de mes deux dernières années et demie, c’est un espoir pour l’avenir. Je suis sûre que je ferai un autre album après avoir eu ma fille, et je serai inspirée par cette nouvelle connexion et cette beauté. Mais en soi, cet album parle de sortir de l’obscurité.

«En partageant mes luttes et mes difficultés, je fais savoir aux gens qu’ils ne sont pas seuls. Que j’ai été capable de les surmonter aussi et que nous pouvons en parler sans stigmatisation. J’espère inspirer une certaine énergie de résilience et d’espoir» – Katy Perry

Avez-vous dédié une chanson à votre bébé et à Orlando?

J’ai dédié Never Worn White, qui n’est pas sur l’album. Mais c’est ainsi que j’ai pu annoncer que j’étais enceinte, c’état une chanson parfaite pour cela. Il y a sur l’album une chanson qui parle de l’amour qu’Orlando et moi partageons, elle s’appelle Champagne Problems. En gros, elle parle de toutes les difficultés que nous avons traversées pour arriver là ou nous sommes aujourd’hui. Je crois que j’ai inconsciemment écrit une chanson pour mon futur bébé alors que je n’étais même pas enceinte. Elle se trouve à la fin de l’album et elle s’appelle What Makes a Woman. Elle parle de la façon dont les femmes ne devraient pas se définir dans certaines activités ou tâches parce qu’elles sont si polyvalentes, si belles et qu’elles n’ont pas besoin d’être cataloguées ou d’être une seule chose à la fois.

Quel a été le plus grand défi dans la création de cet album?

Heureusement, j’ai pu faire le gros du travail avant que le monde ne change, mais j’étais en train de mettre la touche finale à l’album en mars, alors j’ai monté un studio avec mon beau-frère, qui est producteur, et j’ai fini la voix de la chanson Only Love. Ensuite j’ai fait un mixage et un mastering de l’album, qui est comme le glaçage d’un gâteau d’un point de vue sonore, et je l’ai fait depuis ma voiture garée devant la plage ! J’ai fait cela pendant quelques semaines. Je pense que c’était la partie la plus difficile, mais aussi  la plus amusante pour moi parce que j’aime les aventures.

Ces derniers mois, les mouvements sociaux se sont multipliés dans le monde entier. Qu’en pensez-vous?

Je pense que tout ce qui n’est pas juste, égalitaire, bienveillant ou compatissant devrait remonter à la surface pour que nous puissions y faire face et que nous puissions tous vivre aussi bien que possible, c’est ce que Dieu a pour prévu nous je pense. La raison pour laquelle nous venons ici, sur cette planète, est d’avoir une vie bien remplie afin de réaliser nos rêves, quels qu’ils soient. Alors s’il y a quelque chose qui se dresse sur notre chemin, il faut s’en occuper et en parler. Je suis donc tout à fait favorable au changement et à la révolution de l’esprit.

Articles similaires