Culture

Raymond Lévesque succombe à la COVID-19 à l’âge de 92 ans

Raymond Lévesque
Raymond Lévesque Photo: Archives Métro

L’homme de lettres et auteur-compositeur-interprète Raymond Lévesque s’en est allé. L’annonce de son décès a été faite lundi, deux semaines après qu’il eut contracté le virus.

Artiste majeur au Québec, Raymond Lévesque a su faire voyager son art au-delà des frontières. Il était notamment à l’origine de Quand les hommes vivront d’amour, composée en 1956 lorsqu’il vivait à Paris. La chanson avait, en effet, rapidement acquis le statut de classique musical grâce à des nombreuses reprises.

Dans un message de condoléances à ses proches, le premier ministre François Legault n’a ainsi pas hésité à la qualifier «d’une des plus belles chansons de tous les temps». «Il nous aura bercés et fait vivre d’espoir avec Quand les hommes vivront d’amour», a pour sa part tweeté la mairesse de Montréal Valérie Plante.

«Raymond Lévesque était l’un de nos plus grands chansonniers. Sa voix et ses mots seront toujours avec nous», a aussi déclaré Justin Trudeau.

Yves-François Blanchet du Bloc Québécois a quant à lui dit qu’«il a vu des femmes et des hommes vivre d’amour, malheureusement pas toutes et tous, et il y a encore trop de misère. Il n’a pas vu le pays dont il rêvait, mais on le lui chantera le jour venu. Le Québec garde un bout de cette âme qui nous quitte», soulignant de fait les convictions indépendantistes de Raymond Lévesque.

Atteint de surdité, il avait dû renoncer à la musique dans les années 1980 mais pas à l’écriture, à laquelle il se consacrera activement.

Articles récents du même sujet