Culture
12:32 19 février 2021 | mise à jour le: 19 février 2021 à 12:35 temps de lecture: 5 minutes

7e ciel: on craque pour «Vertigo Sea», «Soeurs: rêve et variations», «Body and Soul»…

7e ciel: on craque pour «Vertigo Sea», «Soeurs: rêve et variations», «Body and Soul»…
Photo: Gracieuseté/Smoking Dogs FilmsVertigo Sea

Les journalistes de Métro vous livrent leur sept coups de cœur culturels de la semaine dont l’installation vidéo Vertigo Sea, le film Soeurs: rêve et variations, le ballet Body and Soul et d’autres.

Vertigo Sea

Cette installation vidéo de John Akomfrah ne pourrait mieux porter son nom, car elle est puissamment vertigineuse. Tout au long des 48 minutes que dure l’œuvre, on assiste à un émouvant spectacle de beauté et d’horreur. Des centaines d’images tournées en mer se relaient sur trois immenses écrans. Sous nos yeux plongés dans la noirceur du sous-sol du Musée d’art contemporain (MAC), se côtoient les plus belles merveilles de la nature et les plus grandes cruautés de l’humanité. Cette juxtaposition effrénée d’images d’archives et de fiction happe, prend aux tripes, émeut et apporte un éclairage édifiant sur des enjeux d’actualité comme la crise climatique et le colonialisme. Absolument superbe.
Marie-Lise Rousseau

 

Sœurs: rêve et variations

Catherine Legault nous fait ici rencontrer deux sœurs montréalaises à la créativité débordante. D’origine islandaise, Týr Jami et Jasa Baka, aussi connues sous les noms de Syngja et Zuzu Knew, ont un univers aussi unique que fascinant. L’une musicienne, l’autre artiste multidisciplinaire, celles-ci ont toujours été inspirées par leur arrière-grand-mère, dont on entend les enregistrements audio sur des images animées. Le film est d’autant plus réussi qu’il confond délicatesse, poésie et intimité. On ne peut que se prendre d’affection pour cette famille extraordinaire!
Sur cinemamoderne.com
Amélie Revert

 

Body and Soul

Pour continuer à nous faire rêver à la maison, la compagnie Danse Danse offre en webdiffusion le dernier ballet de la chorégraphe Chrystal Pite interprété par l’Opéra national de Paris. Ce spectacle décliné en trois volets évoque, à des niveaux d’intensité différents, la condition humaine et ses connexions. La musique anime les corps des 36 danseurs qui laissent transparaitre leurs âmes dans ce spectacle envoûtant. Le rideau tombe sur une chorégraphie à l’enthousiasme communicatif. On en redemande!
Jusqu’au 23 février sur dansedanse.ca
Chloé Machillot

 

Les 15 ans des Mystérieux étonnants

Depuis 15 ans maintenant, Benoît Mercier recrute chaque semaine son équipe d’Avengers pour débattre des dernières actualités et analyser les œuvres de la culture populaire. Après 685 émissions au compteur, le ton est toujours aussi chaleureux entre cette bande d’amis passionnés. D’autres balados sont venus rejoindre le «Mystérieux étonnants podcast universe», comme le tout récent Terre Kaiju, où on espère trancher qui est le plus fort entre Godzilla et King Kong. À écouter sans modération.
Martin Nolibé

La baleine et le corbeau

«Imaginez-vous pouvoir entendre les baleines chanter!» raconte Helen Clifton, dite «Granny», matriarche du clan des Orques en Colombie-Britannique. Si la chose est possible dans le documentaire de Mirjam Leuze, on y apprend cependant que ces créatures océaniques sont menacées par l’expansion de l’industrie des énergies fossiles dans la forêt pluviale de Great Bear. Orientée par des scientifiques passionnés et des images stupéfiantes, la réalisatrice nous propose un film sur la majesté fragile des cétacés.
Du 23 au 26 février sur Tënk pour Ciné Vert
Amélie Revert

 

Le fantôme de Suzuko

Dans cet hypnotisant roman de Vincent Brault, il y a des performances d’art contemporain, des tremblements de terre, des animaux empaillés, des paupières ensorcelantes, du whisky et des bières bues trop vite. Il y a aussi l’eau noire du fleuve Sumida, la lumière incandescente des néons et l’enchevêtrement labyrinthique des rues de Tokyo, où se déroule la majeure partie du récit. Il y a surtout l’omniprésence de Suzuko, artiste et amoureuse disparue trop vite qui hante le protagoniste montréalais. À lire pour voguer entre le réel et le surnaturel, entre Montréal et le Japon.
Aux Éditions Héliotrope
Marie-Lise Rousseau

 

Aiguille sous roche

«Pas pire le titre hein? Ça a bien fait rire les anti-masques». Dans ce nouveau documentaire, Louis T est parti à la rencontre des «anti-vaccins». Avec l’objectif d’essayer de comprendre sans juger, l’humoriste entame une thérapie de groupe avec une population en proie aux doutes et des acteurs de la santé qui veulent rétablir la confiance. Un questionnement et un exercice nécessaire alors que plus d’un tiers de la population québécoise ne compte pas se faire vacciner.
À Télé-Québec le 24 février à 20 h
Martin Nolibé


Et on se désole pour…

Le décès de Françoise Cactus, de Stereo Total

La moitié du duo prolifique au style très changeant Stereo Total, qu’elle formait avec Brezel Göring, s’est éteinte mercredi à l’âge de 57 ans. La Française Françoise Cactus souffrait d’un cancer du sein. On doit notamment au groupe fondé à Berlin dans les années 1990 le fabuleux disque Monokini – sur lequel on peut se délecter de la version allemande et électro de Oh Oh Chéri de Françoise Hardy, Ach Ach Leibling – et le titre I Love You, Ono.
Amélie Revert

 

Articles similaires

17:43 20 novembre 2018 | mise à jour le: 20 novembre 2018 à 17:43 temps de lecture: 2 minutes
Rêve éveillé