Culture
10:08 1 avril 2021 | mise à jour le: 1 avril 2021 à 10:09 temps de lecture: 3 minutes

Littérature: on lit «Les marées se briseront sous tes pieds», «Le crépuscule des fauves» et «L’hôtel de verre»

Littérature: on lit «Les marées se briseront sous tes pieds», «Le crépuscule des fauves» et «L’hôtel de verre»

Notre collaboratrice An Tran recommande les romans Les marées se briseront sous tes pieds d’Emmy Lapointe, Le crépuscule des fauves de Marc Levy et L’hôtel de verre d’Emily St. John Mandel.

Les marées se briseront sous tes pieds

Par Emmy Lapointe

Aux éditions Leméac

Résumé : Les marées se briseront sous tes pieds se dévore en une seule séance, préférablement un mardi soir, entre deux téléjournaux. Le temps d’un recueil de nouvelles, Emmy Lapointe nous fait (re)vivre l’intensité de la vingtaine. Partagés entre Québec et Rimouski, les moments racontés sont simples et allusifs. Ancrée autour des thèmes de l’amour et de l’amitié, l’autrice nous fait vivre ses tranches de vie avec une sensibilité à fleur de peau. 

À propos de l’autrice : Emmy Lapointe est étudiante en littérature et ce livre est son premier recueil de nouvelles. 

Le crépuscule des fauves

Par Marc Levy

Aux éditions Robert Laffont

Résumé : Les pirates du Groupe 9 se retrouvent pour combattre les fauves, ces tout-puissants qui se croient au-delà des lois et qui détruisent nos libertés. Dans cette suite au Tome 1, C’est arrivé la nuit, nous retrouvons la voix d’un Marc Levy en mission et dénonciateur. Les parallèles à la réalité sont à peine couverts et visent bon nombre des fléaux contemporains, de la crise migratoire à la montée des partis d’extrême droite, sans oublier l’emprise des géants du web sur l’individualisme. Les amateurs de Marc Levy apprécieront ce technothriller au rythme soutenu. Ils seront aussi heureux d’apprendre qu’un troisième tome est en route.

À propos de l’auteur : Les livres de Marc Levy sont traduits en 49 langues et ont été vendus à plus de 50 millions d’exemplaires à travers le monde. 

L’hôtel de verre

Par Emily St. John Mandel

Aux éditions Alto

Résumé : L’histoire débute avec un étrange graffiti sur la vitrine d’un luxueux hôtel situé au milieu de nulle part. Il menace, sans être précis: «Et si vous avaliez du verre brisé?». S’ensuit alors la chute d’un empire financier qui n’en était pas un. L’hôtel de verre nous captive par la complexité de ses personnages qui passent du tout au rien, et du rien au tout, en juxtaposition. Au travers des témoignages des victimes, et des auteurs du crime, l’autrice nous offre une introspection intéressante sur le remords, la cupidité et le vide. 

À propos de l’autrice : Emily St. John Mandel est une autrice canadienne, finaliste du National Book Award et récipiendaire du Arthur C. Clarke Award pour son roman Station Eleven. L’hôtel de verre a été finaliste du Prix Giller.

Articles similaires