Culture
10:00 30 avril 2021 | mise à jour le: 29 avril 2021 à 16:03 temps de lecture: 4 minutes

Sur vos écrans… «Ronnie’s», «Gunda», «Une méthode dangereuse» et d’autres

Sur vos écrans… «Ronnie’s», «Gunda», «Une méthode dangereuse» et d’autres
Photo: Collaboration spéciale

Cette semaine sur vos écrans, on vous conseille les films Ronnie’s, Gunda, Une méthode dangereuse et d’autres.

(1): Chef d’oeuvre, (2): Remarquable, (3): Très bon, (4): Bon, (5): Moyen, (6): Médiocre, (7): Minable.

Le Chaos en marche (Chaos Walking)

(5)

Drame de science-fiction américain réalisé par Doug Liman

Mettant en vedette Tom Holland, Daisy Ridley, Mads Mikkelsen.

C’est quoi ? En 2257, sur une planète colonisée par des Terriens, mais où les femmes ont été éliminées par des créatures monstrueuses, un jeune homme vient en aide à une naufragée de l’espace qui, contrairement à lui, ne dévoile pas involontairement ses pensées secrètes.

C’est comment ? Cette adaptation mitigée du premier tome de la trilogie pour jeunes adultes de Patrick Ness ne risque pas d’inaugurer une nouvelle franchise. Hormis l’illustration des pensées des personnages, l’ensemble manque d’originalité et de cohérence, malgré la vivacité de la réalisation signée Doug Liman (THE BOURNE IDENTITY, EDGE OF TOMORROW).

En vidéo sur demande

Le dernier Nataq

(4)

Documentaire canadien réalisé par Lisette Marcotte.

C’est quoi ? Exploration des liens entre l’oeuvre de Richard Desjardins et la ville de Rouyn-Noranda, à l’heure où un petit groupe de peintres muralistes s’attaquent à un vaste projet de fresque destiné à lui rendre hommage.

C’est comment ? La trame de cet essai éclairant noue habilement propos, chansons et données historiques. Soignée et adroite, bien que manquant un peu de poésie, la réalisation maintient l’intérêt, grâce à sa structure habile et son montage fluide, qui mettent de l’avant les témoignages sentis et stimulants.

En salle

Gunda

(3)

Documentaire norvégien réalisé par Viktor Kosakovskiy.

C’est quoi ? Dans une ferme, Gunda, une truie à la taille impressionnante, élève une portée de porcelets. Au fil des mois, les petits grandissent, dans un environnement en apparence immuable, où ils côtoient vaches et poules.

C’est comment ? Loin du pamphlet didactique, GUNDA aborde la condition animale en nous invitant à porter un regard neuf sur un bestiaire familier. Sans commentaire ni musique, tourné dans un noir et blanc somptueux, cet essai prend tout son sens dans la durée, laissant le spectateur tirer ses propres conclusions de ses patientes observations.

En salle

Une méthode dangereuse

(3)

Drame historique britannique réalisé par David Cronenberg

Mettant en vedette Michael Fassbender, Keira Knightley, Viggo Mortensen.

C’est quoi ? Au début du XXe siècle, en Suisse, la liaison interdite entre le psychiatre Carl Jung et son ex-patiente, la future psychanalyste Sabina Spielrein, provoque indirectement la rupture amicale et idéologique entre le médecin zurichois et son mentor, l’Autrichien Sigmund Freud.

C’est comment ? Pour cette adaptation passionnante et résolument verbeuse d’une pièce de Christopher Hampton (DANGEROUS LIAISONS), Cronenberg adopte un traitement académique fignolé, dans la veine de son M BUTTERFLY. Michael Fassbender, Viggo Mortensen et Keira Knightley incarnent avec justesse et sensibilité trois figures marquantes des débuts de la psychanalyse.

Samedi 7h35 sur Cinépop

Pour l’éternité (Om Det Oändliga)

(4)

Comédie dramatique suédoise réalisée par Roy Andersson

Mettant en vedette Martin Serner, Jane-Eje Ferling, Bengt Bergius.

C’est quoi ? Série de vignettes illustrant la condition humaine et la notion d’éternité. Par exemple, un prêtre qui a perdu la foi obtient peu d’aide de son psychiatre, un jeune couple survole une ville en ruines et des adolescentes dansent devant les clients d’un café.

C’est comment ? Sans rien ajouter à l’oeuvre de l’auteur de l’acclamé CHANSONS DU DEUXIÈME ÉTAGE, ce court opus offre de sublimes variations à la Chagall, aux côtés de tableaux triviaux, d’un absurde un peu facile. Pour le reste, on retrouve le style caractéristique de Roy Andersson: plans fixes fignolés, éclairages blafards et brumeux, visages enfarinés des compétents interprètes.

En salle

Ronnie’s

(3)

Documentaire britannique réalisé par Oliver Murray.

C’est quoi ? En 1959 à Londres, le saxophoniste Ronnie Scott ouvre un club où se produisent les plus grands noms du jazz mondial. Mais sous des dehors énergiques et joyeux, le musicien, tenancier et maître de cérémonie lutte constamment contre la dépression.

C’est comment ? Portrait passionnant d’une institution et de son fondateur, RONNIE’S se distingue par son agencement expressif d’archives et d’extraits de spectacles, ainsi que par son parti pris de faire presque toujours entendre les témoignages en voix off, plutôt qu’à l’image. Le récit, ainsi allégé, oscille entre euphorie et mélancolie, sur fond d’airs de jazz envoûtants.

Sur la plateforme en ligne du Cinéma du Parc

Articles similaires