Culture

Série: les prolifiques Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault

Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault ont produit, réalisé et écrit la série Sortez-moi de moi.
Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault ont produit, réalisé et écrit la série Sortez-moi de moi Photo: Capture d'écran

Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault, ont présenté les différents projets qui les unissent comme les séries Sortez-moi de moi et Portrait-robot, à Tout le monde en parle, dimanche soir.

Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault ont produit, réalisé et écrit la série Sortez-moi de moi que l’on peut décrire comme un thriller psychologique. Sortez-moi de moi, traite du sujet des troubles mentaux et suit le quotidien d’une équipe de travailleurs en santé mentale.

«Dans ma vie personnelle, je suis entouré de gens qui ont ces problématiques. Cela m’a beaucoup touché puis quand tu rencontres quelqu’un qui est malade, tu sais jamais si c’est toi ou l’autre qui l’est vraiment. Et c’est ça que je voulais exploiter. On l’a donc porté avec Sophie.» – Alexis Durand-Brault, producteur, réalisateur et auteur de Sortez-moi de moi

La ligne qui se trace entre être «normal» et avoir des troubles de santé mentale est difficilement perceptible pour Alexis Durand-Brault.

«Moi j’ai une théorie, c’est qu’on est tous malade à un moment ou un autre. C’est le concept de ligne droite, ça n’existe pas dans la nature, c’est nous qui l’avons inventée alors si tu rentres pas dans le moule, t’es différent. Regardez Elon Musk, qui vient de déclarer être autiste asperger, c’est pour ça qu’il est si intéressant et fascinant. J’aime ce monde-là.»

Sophie Lorain, qui joue également dans la série une intervenante sociale, ajoute qu’ils voulaient aussi mettre en lumière les équipes de travailleurs sociaux qui accompagnent les policiers sur le terrain lorsque ceux-ci font face à des cas de personnes en détresse mentale. «Le travail des policiers consiste beaucoup à cela», explique-t-elle.

La série est diffusée sur la plateforme Crave depuis le 7 mai.

Portrait-robot, série policière

Un autre projet lie les deux compères et sera diffusé sur Club illico, celui de la série Portrait-robot. Alexis est à la réalisation tandis que Sophie y joue la comédie en tant que cheffe de l’unité policière.

L’idée de la série provient d’un texte de Rachel Graton La nuit du 4 au 5, et s’immisce dans une unité de police où l’on suit une portraitiste-judiciaire interprétée par Rachel Graton elle-même.

«On a discuté avec Rachel et elle nous a décrit ce qu’était l’expérience de passer devant un portraitiste-judiciaire en tant que victime. C’était fascinant de voir qu’il y avait des bulles de souvenir qui arrivent à faire surface après avoir parlé au portraitiste. Cela nous a fasciné de voir les techniques pour venir aider la victime à dresser le portrait de suspects. Il n’y a pas de tels projets à l’écran au Québec [sur les portraitistes-robots]», note Sophie Lorain.

Alexis et Sophie travaillent actuellement sur un autre projet de série qui traitera de la tragédie de Lac-Mégantic, l’accident ferroviaire survenu en juillet 2013.

Articles récents du même sujet