Culture

Bell Media lâche Maripier Morin et la docu-série «Mais pourquoi?»

Mais pourquoi? avec Maripier Morin
Mais pourquoi? avec Maripier Morin Photo: Z télé

Bell Media abandonne la production de la docu-série Mais pourquoi?, qui met en scène Maripier Morin en tant qu’animatrice.

Cette mise à jour concernant la série documentaire résulte d’un commun accord entre les deux parties. Pourtant, cela faisait quelques mois que la production de nouveaux épisodes de cette série originale de Z avait repris.

«Après discussions avec la maison de production, ainsi qu’avec Maripier Morin, nous avons décidé de ne pas inclure de nouveaux épisodes de Mais pourquoi? dans notre programmation et, par conséquent, de mettre un terme à la production en cours.» – Bell média

Le producteur ne souhaite émettre aucun autre commentaire.

Après des allégations d’agression sexuelle et de racisme dénoncés par Safia Nolin, Maripier Morin avait mis en retrait sa vie publique, la série était d’ailleurs en suspens à la suite de cette décision.

Par la suite, d’autres personnes ont témoigné anonymement de mêmes voies de fait à l’encontre de l’artiste.

Maripier Morin s’était sentie obligée de venir témoigner dans l’émission Tout le monde en parle. Elle y a dévoilé son addiction à l’alcoolisme et réfuté les allégations de racisme.

«Depuis le 13 juillet, je me considère comme une alcoolique chronique. Je suis en rétablissement pour toute la vie, un jour à la fois. J’ai actuellement neuf mois d’abstinence.» – Maripier Morin

Plus tôt en mai, l’animatrice avait retiré sa nomination du Gala Artis. La récente nomination de la comédienne pour son rôle dans la série La faille avait soulevé l’ire de nombreux québécois et le milieu de la culture avait exprimé son incompréhension et son mécontentement.

l’actrice tiendra le rôle-titre dans le prochain film de Mariloup Wolfe, nommé Arlette! Les administratrices de la page Facebook Dis Son Nom avaient déploré cette décision, estimant qu’elle traduit un manque d’empathie flagrant envers les victimes de Maripier Morin.

«Les gens n’ont donc rien compris de la vague de dénonciations de l’été dernier? La culture du viol et du silence doit cesser. La réhabilitation ok, mais débarrasse de nos écrans, pour le respect des victimes et alliées et alliés», avaient-elles écrit.

Articles récents du même sujet