Soutenez

TLMEP: une année 2021 remplie d’émotions

Tout le monde en parle
Guy A. Lepage Photo: Collaboration spéciale Radio-Canada

Chaque année est l’occasion pour Tout le monde en parle de faire la rétrospective des meilleurs moments de l’émission. Entre musique, cinéma, littérature, humour et pandémie, de nombreux invités sont venus sur le plateau exprimer leurs joies, leurs succès et parfois leurs peines lors du bilan 2021 de TLMEP.

La rétrospective de la dernière saison de Tout le monde en parle a commencé avec Denis Villeneuve et son film Dune. Le film, adaptation du roman de science-fiction du même nom, a été un succès planétaire. D’ailleurs, une suite potentielle est en voie de se concrétiser.

Un autre film a attiré l’attention et suscité des tensions: le film Aline, une fiction sur la vie de Céline Dion réalisée par la comédienne française Valérie Lemercier, a en effet subi les critiques de la famille Dion. La réalisatrice a défendu son travail, qu’elle voulait sincère.

Fred Pellerin, lui, a adapté au cinéma son conte L’arracheuse de temps, dans lequel il s’inspire d’un moment difficile de sa vie, la mort de son père.

Humoristes en pandémie

TLMEP a vu passer de nombreux humoristes sur le plateau de l’émission, car ceux-ci ont dû s’adapter à la pandémie à cause de la fermeture des salles. Et parfois en raison de reports ou d’annulations de tournées. Pierre-Yves Roy-Desmarais était venu présenter son tout premier spectacle tandis qu’Arnaud Soly a trouvé un nouvel espace d’expression virtuel. Il a multiplié les directs sur son compte Instagram pour garder le contact avec ses abonnés, notamment avec son dernier direct en date, qui porte sur «les influenceurs de Tulum».

Il a avoué que sa parodie de Guillaume Lemay-Thivierge dans sa voiture l’avait un peu éloigné des réseaux à cause de la haine qu’il a subie.

La comédienne Ariel Charest a elle aussi trouvé ce terrain de jeu virtuel stimulant. Elle parodie des personnalités comme Julie Snyder ou Anne Dorval.

Guy Nantel, lui, est allé se frotter à des manifestants contre les mesures sanitaires et a réalisé un nouveau vox pop. Il a lui aussi fait l’objet de quelques tentatives d’intimidation.

Autochtones

La cause autochtone a été abordée plusieurs fois dans l’émission. Michel Jean, journaliste et écrivain, a permis de démocratiser la situation que vivent certains autochtones. Son livre Tiohtiáke dépeint l’itinérance des communautés autochtones à Montréal. Cette année a d’ailleurs vu la création de la Journée de la vérité et de la réconciliation au Canada.

L’ancien premier ministre du Canada, Jean Chrétien, avait été très maladroit pendant une entrevue avec Guy A. Lepage alors qu’il avait confondu les pensionnats dans lesquels il a évolué dans sa jeunesse avec les pensionnats autochtones, où des atrocités ont été perpétrées.

Des moments durs

TLMEP est une émission qui laisse de la place pour exprimer des moments difficiles, mais ô combien nécessaires. Cela a été le cas pour le documentaire de Monic Néron et Émilie Perreault sur les violences sexuelles, La parfaite victime, de même que pour le documentaire d’André Robitaille La vie devant moi, qui raconte l’histoire d’adolescents atteints de cancer.

L’ancien joueur de hockey Stéphane Richer a fait part des moments difficiles de sa vie qui ont abouti à une tentative de suicide. Il a raconté que ne pas être bien dans sa peau et être adulé par les foules était comme un paradoxe.

La musique adoucit les mœurs

Chaque saison est l’occasion pour TLMEP de mettre en avant l’actualité musicale et de lui faire la part belle. On va se rappeler la performance d’Hubert Lenoir pour la présentation de son album PICTURA DE IPSE: la prestation à la fois sombre, déjantée et psychédélique de sa chanson MTL STYLE LIBRE ne laisse pas de marbre. Autres mentions honorables pour le groupe Salebarbes, qui traverse le répertoire acadien, et la prestation de Cœur de pirate.

L’année 2021 de Tout le monde en parle a été chamboulée à de nombreuses reprises, notamment par le départ du fou du roi, Dany Turcotte. Rappelons qu’après 16 ans et demi à l’émission, Dany Turcotte avait exprimé un trop plein d’émotions et avait ressenti le besoin de prendre ses distances. Depuis, à son poste se relaient plusieurs personnalités, comme Anaïs Favron, Alexandre Barrette, Virginie Fortin et Sam Breton.

L’émission sera de retour en direct le dimanche 16 janvier.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.