Soutenez

«Damascus Dreams»: entre les rêves et les cauchemars des réfugiés syriens

«Damascus Dream» se base sur l’histoire personnelle d’Émilie Serri et, notamment, de la réalité de son père, réfugié syrien. Photo: Capture d'écran

Qu’est-ce qu’un.e réfugié.e choisit d’amener ou de laisser derrière dans son exil? C’est la question qu’explore Émilie Serri dans son documentaire autobiographique Damascus Dreams, qui se base sur l’histoire personnelle de la cinéaste d’origine syrienne et celles d’autres Syrien.ne.s, de tous âges, ayant fui leur pays. 

À travers des vidéos d’archives de la Syrie et des témoignages, Émilie Serri interroge de manière percutante la place de la mémoire dans le parcours des réfugiés. Si certaines personnes affirment que la guerre a effacé tous leurs souvenirs de leur pays natal, d’autres ont encore de vives images qu’elles préféreraient oublier. 

Entre les rêves et les cauchemars, Damascus Dreams nous transporte dans la réalité des réfugié.e.s, criante de vérité et encore tellement d’actualité aujourd’hui.

Damascus Dreams d’Émilie Serri sort au cinéma le 8 avril. La bande-annonce est disponible ici.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.