Culture

Jerry Mr. Jay: s’engager dans la musique

Jerry Mr. Jay
Jerry Mr. Jay sortira d'ici la fin de l'été une série de chansons écrites en créole au sein de son premier album solo. Photo: Gracieuseté, Elizabeth Drapeau.

Arrivé d’Haïti en 2011, Jerry Mr. Jay est un artiste émergent de la scène créole à Montréal. Le temps d’une rencontre avec Métro, le musicien revient sur l’importance de véhiculer un message engagé à travers la musique pour «faire avancer les choses».

S’il affirme avoir commencé la musique professionnellement depuis cinq ans seulement, Jerry Mr. Jay se remémore avoir été bercé depuis son enfance dans le milieu musical.

«Je chantais dans une chorale à l’église en Haïti. Ça m’a permis d’apprendre et d’utiliser différents types de voix, indique-t-il. C’est une aptitude qui me sert encore aujourd’hui, notamment dans mes projets en solo.»

Lorsque vient la question de définir son style de musique, Jerry explique être assez polyvalent en la matière. Une approche qui lui permet d’explorer et de toujours innover dans son art.

«Mes amis m’appellent – dans le bon sens du terme – un “artiste fou”, car je touche à tous les styles. Je fais autant du rap que du RnB, du zouk, du reggae ou de la musique africaine.»

(Crédit photo: Gracieuseté, Elizabeth Drapeau)

Véhiculer un message

À travers ses œuvres musicales, Jerry Mr. Jay souhaite véhiculer un message conscient auprès de ses auditeurs.

L’instabilité de la situation politique et sociale dans son pays natal, la paix, les liens sociaux ou encore l’amour font partie des thèmes récurrents qui viennent résonner dans sa musique.

«Dans mon titre intitulé Lajan, j’aborde le thème de l’argent et de cet aspect de nos vies qui peut nous diviser et nous pousser à devenir avares parfois», raconte l’artiste.

Pour moi, la musique, à part pour danser et s’amuser, doit nous servir à devenir une meilleure personne. C’est un outil, au même titre qu’un livre par exemple.

Jerry Mr. Jay

Pour Jerry, la présence d’un message social dans la musique serait trop souvent oubliée aujourd’hui dans le 4e art.

«Je pense que les musiques d’aujourd’hui sont quasiment toutes uniformes. C’est important de se rappeler, comme je le dis souvent, que nous sommes des “art-istes” qui faisons cela pour surtout faire passer un message.»

(Crédit photo: Gracieuseté, Photographie Elizabeth Drapeau)

Inspirer la nouvelle génération

Même si Jerry n’en est qu’au début de sa carrière professionnelle, il affirme déjà vouloir se consacrer à inculquer des valeurs positives à la jeunesse.

«On a cette responsabilité de véhiculer un message constructif. Si on ne véhicule que le sexe, la drogue et l’argent, la nouvelle génération va penser que la musique n’est que ça, qu’il ne faut chanter que ça pour réussir. Pour moi, ça n’a rien à voir.»

Bien sûr que je veux faire danser les gens, mais c’est important pour moi de véhiculer un message engagé dans ma musique. Vu le monde dans lequel on vit actuellement, on ne peut pas danser tout le temps. Comme dans tout, c’est un équilibre à trouver.

Jerry Mr. Jay

Tourné vers l’avenir

Après être apparu au sein de nombreuses collaborations avec d’autres artistes, Jerry Mr. Jay sortira son premier album solo d’ici la fin de l’été.

Quand vient la question d’où il se voit dans une dizaine d’années, l’artiste d’origine haïtienne répond qu’il désire monter son propre studio professionnel afin d’accueillir des musiciens et chanteurs de tous les horizons.

«Ce qui sera aussi toujours important pour moi, c’est d’apporter mon créole partout où je vais, car c’est mon identité. Mes amis me demandent souvent pourquoi je ne chante pas en anglais ou en français. Je leur réponds que la langue ne peut pas être une barrière dans la musique. Je parle une belle langue et je veux apporter un beau message, et faire le tour du monde avec», conclut-il.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de St.Léonard.

Articles récents du même sujet