Soutenez

La mort de Karim Ouellet due au diabète et à la méthamphétamine

Karim Ouellet
Karim Ouellet Photo: Josie Desmarais/Métro

Ce sont des complications dues à son diabète non traité, dans un contexte de consommation de méthamphétamine, qui ont causé la mort tragique du chanteur Karim Ouellet, retrouvé mort dans un studio de la basse-ville de Québec, le 17 janvier dernier.

L’artiste était décédé deux mois plus tôt, autour du 15 novembre 2021, lorsqu’il a été trouvé, en début de momification.

Ce sont là les conclusions révélées par le rapport de la coroner Sophie Régnière, rendu public mercredi.

Karim Ouellet était atteint de diabète de type 1 et négligeait apparemment de traiter sa maladie, de laquelle il est mort. On précise donc que le jeune homme, qui avait 36 ans au moment de son trépas, aurait été victime d’une «acidocétose diabétique», décuplée par la consommation de méthamphétamine.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.