Soutenez

Édith Butler : rocker Le Festif à 80 ans 

Photo: Laurence Labat

Le Festif de Baie-Saint-Paul débute officiellement jeudi. C’est la chanteuse acadienne Édith Butler qui part le bal avec un spectacle qu’elle promet justement « très festif », elle qui participe pour la première fois à l’événement… à 80 ans, âge vénérable qu’elle atteindra le mercredi 27 juillet, jour de son anniversaire. 

La Néo-Brunswickoise octogénaire a déjà rocké quelques scènes cet été, notamment celles des Francos de Montréal, et son public peut le confirmer : la forme et le rock sont bien présents.  

C’est une énorme fierté pour Édith Butler d’être cette année la doyenne du Festif. Mais elle ne se sent pas plus vieille que les autres.   

« Pour moi, j’ai le même âge que mes musiciens et que le public. C’est dans le regard des autres que je suis différente. » 

Son bonheur de jouer à Baie-Saint-Paul est d’autant plus grand que c’est le premier endroit où elle a performé au Québec… vers la fin des années 1960. Elle est prête à faire la fête comme à l’époque. 

La touche LeBlanc 

Le dernier album d’Édith Butler, Le tour du grand bois, sorti en 2021, qu’elle interprète intégralement en spectacle, a été réalisé par une musicienne, également néo-brunswickoise, bien connue, qui sait faire bouger les foules : Lisa LeBlanc

Pour la petite histoire, le plateau de l’émission Les échangistes, en 2018, accueillait l’interprète d’Aujourd’hui ma vie c’est d’la marde et celle-ci pouvait inviter l’artiste de son choix pour chanter avec elle. Elle a opté pour Édith Butler, qu’elle connaît personnellement depuis qu’elle a 16 ans. Ensemble, elles ont fait un hit, avec la chanson Ti-gars. Le lendemain, plein de gens appelaient, demandant un album collaboratif, inexistant jusqu’alors. Quelques mois plus tard, Lisa a rappelé Édith avec une idée bien ancrée dans la tête : elles devaient faire un album ensemble. 

Ont suivi des allers-retours de Lisa entre le salon, chez Édith, pour des discussions et des enregistrements de voix et le studio où elle travaillait les arrangements avec ses musiciens. 

« Elle est sévère, Lisa. Elle me faisait recommencer. Elle est allée chercher quelque chose à l’intérieur de moi, une voix plus rauque, la vieille rockeuse qui m’habite », raconte Édith Butler, en entrevue avec Métro.  

En a résulté un album à l’énergie assez rock’n’roll, en mesure de rejoindre plusieurs générations, qui se traduit de la même manière en spectacle. 

L’âge n’est qu’un chiffre 

Sur scène, autour d’elle, évoluent des musiciens que la chanteuse qualifie « des meilleurs du monde » et qui ont tous l’âge d’être ses petits-enfants.  

Mais quel est le secret pour garder une telle énergie après une si longue carrière? 

« J’ai fait attention à moi toute ma vie. Depuis que j’ai 20 ans, je vis une vie saine et zen. Ça fait 22 ans que je vis dans le bois en communion avec la nature. Ça m’a gardée en forme physique d’être dans le bois; je le travaille, je bâtis ma maison. » 

Sur scène, en plus de chanter, Édith parle beaucoup avec son public. Elle le fait de façon légère et drôle, sans rien dramatiser, mais en passant ses messages, « pour que les gens aient quelque chose en tête, en plus de la musique, quand ils rentrent chez eux ». 

Un de ses messages : ne pas couper « les vieux » de la société.  

 « J’ai appris que j’étais vieille durant la COVID-19. Je ne le savais pas avant! J’ai vraiment l’impression qu’on nous a mis à part. Je veux qu’on nous laisse continuer nos vies. On est partie prenante de la société. On a encore plein de choses à dire. Ce n’est pas parce qu’on a 80 ans qu’on a perdu la raison », témoigne-t-elle.  

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.