Culture

Math Duff au Centre Bell: un grand et joyeux bordel

Math Duff au Centre Bell
Mathieu Dufour a chaussé ses fameuses «bottes de chienne» pour son premier spectacle au Centre Bell. Photo: Paméla Lajeunesse, collaboration spéciale

Ça y est, Mathieu Dufour «a fait le Centre Bell» comme il dit! Deux ans après s’être fait connaître du grand public avec son Show-rona virus diffusé sur Instagram, l’humoriste a su exalter son public dans une ambiance folle, à mi-chemin entre un concert de Céline et une soirée entre amis.

Des poires et quelques messages affichés sur les écrans géants du Centre Bell: «Votre attention», «Kekou tout le monde», «Sortez vos cellulaires». C’est ainsi qu’a commencé le spectacle avant même que l’humoriste pointe le bout de son nez.

Des poires comme dans «pouère-décrisse», la version Math Duff du sonne-décrisse qui consiste à envoyer des poires (virtuelles, il va sans dire) à une personne ciblée, sans lui donner d’explication. L’animateur radio Pascal Morrissette qui était la victime désignée en a donc reçu toute une flopée dans ses DMs, le chanceux. Une simple blague donc, mais attendez de voir la suite.

Jeux de lumière. Une silhouette aux cheveux longs se découpe sur scène, dos aux spectateur.trice.s debout qui l’acclament. Sauf que c’est au milieu du parterre que Math Duff apparaît finalement sous les projecteurs avant de traverser le public pour monter rejoindre son double factice qui sera évacué par un toboggan prévu à cet effet.

Et ce n’est pas fini! «J’aime ça pousser les jokes trop loin», prévient l’humoriste qui retourne aussi vite en coulisses, suivi d’une caméra «comme Céline», pour se changer. Il revient quelques instants plus tard, vêtu d’un magnifique onepiece pailleté et chaussé de ses emblématiques «bottes de chienne» qui méritent bien leurs applaudissements.

Des surprises et des «histoires niaiseuses»

Après quelques «ça a pas de bon sens d’être ici la gang» et quelques anecdotes sur les shows de Justin Bieber ou de Céline qu’il était venu voir au Centre Bell «pour se préparer», Math Duff a accueilli son premier invité: Pierre-Luc Funk, en bottes de chienne également, venu danser avec lui sur un extrait de C.O.B.R.A. de Marie-Mai.

Plus tard, c’est son amie l’humoriste Ève Côté qui viendra partager la scène avec lui afin de le roaster, munie d’un «gun à chandails» pour envoyer ses punchlines dans le public sous la forme de t-shirts imprimés.

«Je sais pas trop où le spectacle s’en va, s’amuse Math Duff entre ces deux interventions surprise. Mais, vous savez que je suis fan de parenthèses et j’ai le goût de vous raconter des histoires niaiseuses.»

Et c’est certainement en l’écoutant dérouler ses anecdotes personnelles entrecoupées de milles digressions qu’on rit le plus. Du paintball avec les cadets, au «vol» de muffins dans un McDo du Saguenay en passant par sa rencontre avec Mesmer ou son déguisement en Merlin aux airs sataniques à l’occasion d’un camp d’été médiéval, tout est savoureux!

Évidemment, le spectacle ne pouvait pas se terminer autrement que par une interprétation live avec Véronique Cloutier de leur «hit planétaire»: la chanson «Poulet cru». Les deux acolytes du Show-rona se sont donc retrouvés sur scène entourés de danseurs pour chanter en duo, lumières et pyrotechnie à l’appui. Une performance qui leur a valu des rires, un tonnerre d’applaudissements et une standing ovation.

Visiblement ému à la fin du spectacle, Math Duff a pris le temps de s’asseoir tout en avant de la scène pour un dernier merci chaleureux aux 13 000 personnes venues le voir, qui ne semblaient pas l’intimider malgré leur nombre.

Bientôt sur Netflix

Un peu plus tôt samedi, l’humoriste annonçait sur ses réseaux sociaux que le spectacle serait filmé pour être diffusé sur Netflix, rien de moins! Il n’a d’ailleurs pas manqué de le souligner pendant le show, s’amusant avec son public à stager des transitions pour le montage.

Il a aussi souhaité bon courage aux personnes qui seront chargées de traduire ses paroles dans 10 langues et qui risquent d’après lui de «faire un burn-out».

En attendant de revoir le spectacle sur Netflix, on continuera avec plaisir à rire avec lui de ses stories Instagram qui rendent le quotidien plus doux (et plus fou).

Et en tout cas, Mathieu Dufour peut maintenant le dire, le Centre Bell, «ça, c’est fait!».

Mathieu Dufour sera également en spectacle le 13 août au Centre récréatif de l’EDN aux Îles-de-la-Madeleine et le 1er septembre au festival d’humour d’Alma. Le festival Juste pour rire se poursuit encore jusqu’au 31 juillet.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet