Écrans

Une 6e édition de Plein(s) Écran(s) pour nous en mettre plein la vue

Karine Gonthier-Hyndman dans «Frimas» de Marianne Farley. Photo: Collaboration spéciale

Plein(s) Écran(s) est de retour en ligne et gratuitement du 12 au 23 janvier avec une quarantaine de films. Tour d’horizon de la programmation.

Rappelons que, depuis 2016, le concept est le même: chaque jour, quatre courts métrages sont offerts aux internautes pendant 24h sur les réseaux sociaux. Cette année, ils seront également accessibles depuis le site web du festival.

Ça démarre fort!

Joutel d’Alexa-Jeanne Dubé a été choisi pour ouvrir la sixième édition de Plein(s) Écran(s) le 12 janvier. Le court métrage met en vedette Pierre Curzi et Marie Tifo, mais aussi le cadavre d’un raton laveur, dans une exploration inusitée de la mort.

À ne pas manquer pour la mise en scène et le montage à la croisée du vintage et du contemporain!

Deux courts «oscarisables»

On retient également les courts métrages québécois en lice dans la course aux Oscars. Frimas, d’abord, évoque la recriminalisation de l’avortement avec Karine Gonthier-Hyndman dans le rôle principal. La fiction de Marianne Farley sera présentée le 18 janvier.

Annie St-Pierre commentera ensuite Les grandes claques lors d’une projection en direct sur Facebook le 20 janvier à 19h30.

Regards féminins

Trois autres films réalisés par des femmes ont aussi retenu notre attention à Plein(s) Écran(s). Le très attendu Y’a pas d’heure pour les femmes de Sarra El Abed nous transportera le 12 janvier dans un salon de coiffure en Tunisie, à la veille des dernières élections présidentielles…

In the Shadow of the Pines plonge pour sa part dans les souvenirs d’enfance de sa réalisatrice, Anne Koizumi. Le court métrage d’animation retrace sa relation avec son père immigrant japonais. Celui-ci sera présenté le 20 janvier.

Et puis, il y a le très intrigant Le silence a disparu de Sarah Seené. Cette incursion au cœur du trauma est à voir le 19 janvier sur Instagram.

De l’étrange

Frissons assurés avec They’re Here de Sid Zanforlin. La jeune Sam est en effet convaincue que le corps de sa grand-mère est envahi par un extra-terrestre. Rendez-vous donc avec Plein(s) Écran(s) le 20 janvier pour connaître le dénouement!

Le 17 janvier, on reste dans la bizarrerie avec Tranche de nuit de Romain F. Dubois et Maxime Genois. Enfermés dans une chambre d’hôtel, Yves Jacques et Marie-France Lambert, entre autres, se donnent la réplique… un brin kafkaïenne.

Des échanges aussi à Plein(s) Écran(s)

Enfin, on note à nos agendas La Grande Discussion qui aura lieu le 22 janvier à 15h sur Facebook. La directrice photo et scénariste Sara Mishara (Les oiseaux ivres) et le cinéaste Maxime Giroux (Félix & Meira) s’exprimeront en direct sur leur passion commune pour les courts métrages.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet