Culture

On craque pour le court métrage «Les grandes claques»

Annie St-Pierre
Lilou Roy-Lanouette dans «Les grandes claques» Photo:

Encore dans l’esprit des Fêtes? Le court métrage Les grandes claques, qui se déroule un soir de réveillon de 1983, fera durer le plaisir, même si son récit est doux-amer.

En effet, malaises et non-dits sont au cœur de cette œuvre d’Annie St-Pierre présélectionnée dans la course aux Oscars. Alors que le père Noël tarde à arriver, Denis vient chercher ses enfants chez son ex-belle-famille. Entre deux chants de White Christmas et Minuit Chrétien, la tension est palpable.

Les grandes claques est un film criant de vérité, porté par les interprétations tout en retenue de Steve Laplante et de la jeune Lilou Roy-Lanouette.

Les grandes claques est offert sur le site web du New Yorker. Il sera diffusé en ligne le 20 janvier dans le cadre du festival Plein(s) Écran(s).

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet