Soutenez

Une distribution tout étoile pour le premier film d’Anik Jean

La chanteuse et réalisatrice Anik Jean proposera l’année prochaine son premier long métrage, « Les hommes de ma mère ».
La chanteuse et réalisatrice Anik Jean proposera l’année prochaine son premier long métrage, « Les hommes de ma mère ». Photo: Chantal Lévesque

La chanteuse et réalisatrice Anik Jean proposera en 2023 son premier long métrage, Les hommes de ma mère, un «drame lumineux», apprend-on par communiqué. 

Sa distribution réunit une époustouflante constellation de membres de l’Union des artistes. Aux côtés de Léane Labrèche-Dor dans le rôle principal, l’on retrouvera Isabel Richer, Anne-Marie Cadieux et Sandrine Bisson, ainsi que Patrick Huard, Marc Messier, Colm Feore, Benoît Gouin, Benoît Brière et Jean-Simon Leduc du côté de la gent masculine. 

La distribution du film Les hommes de ma mère réunit Léane Labrèche-Dor, dans le rôle principal, Isabel Richer, Anne-Marie Cadieux, Sandrine Bisson, Patrick Huard, Marc Messier, Colm Feore, Benoît Gouin, Benoît Brière et Jean-Simon Leduc.
La distribution du film Les hommes de ma mère réunit Léane Labrèche-Dor, dans le rôle principal, Isabel Richer, Anne-Marie Cadieux, Sandrine Bisson, Patrick Huard, Marc Messier, Colm Feore, Benoît Gouin, Benoît Brière et Jean-Simon Leduc. Photos (suivant le même ordre) : Gaëlle Leroyer, Ann Baggley, Elisabeth Cloutier, Vivien Gaumand, Andréanne Gauthier, Normand Achim, Julie Perreault, Julie Perreault, Eve B. Lavoie, Réjean Brunet et Julie Soto/Focus Studio

L’histoire s’ancre autour d’Elsie (Labrèche-Dor), une vingtenaire désabusée qui devra retrouver les cinq ex-maris de sa défunte mère (Anne-Marie Cadieux) afin de disséminer ses cendres dans autant de lieux. Les dernières volontés de sa mère amèneront la jeune endeuillée à renouer non seulement avec ses anciens beaux-pères, mais également avec son père, avec qui la relation bat de l’aile depuis longtemps.  

«Cinq urnes, cinq lieux, cinq hommes, son aventure ne sera pas de tout repos, mais lui permettra de se réconcilier avec son passé et d’apprivoiser, peu à peu, ses propres démons», indique le communiqué.  

Le tournage du film, dont la sortie en salle est prévue l’année prochaine, s’est amorcé la fin de semaine passée. 

L’autrice Maryse Latendresse, qui a cosigné Pas d’chicane dans ma cabane, comédie jeunesse sortie plus tôt cette année, avec notamment Isabelle Blais et Pierre-Luc Brillant, en signe le scénario. 

Anik Jean n’en est pas à ses premières armes au cinéma. L’autrice-compositrice-interprète, qui a déjà collaboré avec les réalisateurs Robin Aubert et Francis Leclerc dans le cadre de vidéoclips, a réalisé le moyen métrage Lost Soul, en 2015, puis les courts La porte (projeté en soirée d’ouverture du gala Québec Cinéma) et Sois sage en 2019.

Une infolettre l’fun? Abonnez-vous à celle du Week-end pour voir!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.