Débats

Stéphane Bureau au banc des accusés

Photo: Archives

La saga entre l’animateur Stéphane Bureau et l’ombudsman Pierre Champoux eu égard à une entrevue accordée à l’infectiologue français Didier Raoult sur les ondes d’ICI Première donne lieu à une kyrielle de commentaires négatifs, notamment sur le fait que Didier Raoult n’aurait jamais dû être invité à cette émission, considérant sa position « à contre-courant du consensus scientifique » tel que le fait remarquer une journaliste scientifique au magazine Québec Science, Marine Corniou qui, de surcroît, jugeait les questions de l’animateur « complaisantes », donnant « une tribune exceptionnelle » à l’invité pour continuer de « propager des faussetés » 

En ce qui a trait à l’ombudsman, il accuse Stéphane bureau d’avoir évité de confronter M. Raoult avec plus de vigueur, et, par le fait même, d’avoir abdiqué à sa responsabilité en ne rétablissant pas les faits évoqués par Didier Raoult. Pierre Champoux invoque plusieurs manquements, notamment le devoir de respecter l’exactitude des faits, servir l’intérêt public, être honnête auprès des auditoires, ainsi que de mesurer la portée et la validité des résultats de recherche présentés. 

C’était la première fois que le Dr Raoult participait à une entrevue au Québec et il ne s’est pas privé pour étaler ses théories pour le moins non-fondées, notamment que les grandes études occidentales sur l’hydroxychloroquine sont biaisées, sans avancer de preuves, que le rapport risque-bénéfice de la vaccination en deçà de 70 ans est douteux et que l’infection naturelle protège mieux que les vaccins, ce qui n’est pas démontré scientifiquement… et toute cette litanie sans être repris ni questionné par Stéphane Bureau. 

Enfin, aux yeux de l’ombudsman, le problème relié à Stéphane Bureau « ne réside pas tant dans les questions qu’il pose, mais dans celles qu’il ne pose pas pour recadrer ou corriger certaines affirmations de son invité »…Stéphane Bureau est un animateur chevronné et adulé du public. Je terminerai sur cette question : l’intention de M. Bureau n’était-elle pas de poser des questions sur les théories de Didier Raoult et de laisser le public se faire une idée sur lesdites théories? 

Henri Marineau

Articles récents du même sujet