Métro x Trente

Métro x Trente présente Gabriella Garbeau

Gabriella Garbeau Photo: René Bernal

Militante antiraciste et afroféministe, Gabriella Garbeau porte la voix de personnes racisées par l’art et la littérature et offre un lieu d’échange à la librairie Racines.


Moteur de motivation

La jeunesse en est une grande! Quand on est rendus à l’âge adulte, on réalise les impacts que le manque de représentation a eus sur nous. En créant la Librairie Racines, qui offre de la littérature bien d’ici, mais aux voix variées, je voulais contribuer à mettre des sujets de discussion sur la table et participer à l’évolution, au changement. Je veux mettre de l’avant et célébrer une littérature diverse et des auteurs qu’on dit racisés. Présenter des tablettes d’ouvrages qui reflètent le visage d’une ville plurielle comme Montréal. Je veux que les jeunes sachent qu’il y a un endroit prêt à recevoir et à diffuser leurs paroles.

Je veux mettre de l’avant et célébrer une littérature diverse et des auteurs qu’on dit racisés. Présenter des tablettes d’ouvrages qui reflètent le visage d’une ville plurielle comme Montréal.

Gabriella Garbeau

Inspiration

Montréal est une ville créative. J’aime aller voir ce que les artistes font dans les espaces culturels. Il y a toujours une exposition à voir ou un événement intéressant. C’est un des très beaux côtés de notre ville. Quand on veut s’inspirer, on peut facilement aller à la rencontre de créateurs. 

Montréal est une ville créative. J’aime aller voir ce que les artistes font dans les espaces culturels.

Gabriella Garbeau

Un(e) Montréalais(e) inspirant(e)

Keithy Antoine, propriétaire de la boutique Espace Urbain. C’est une femme noire entrepreneure et une réelle source d’inspiration pour moi. Elle travaille fort et ne lâche jamais. Ça me fait toujours du bien de discuter avec elle. Elle me motive en me montrant l’univers des possibles. Elle voit toujours le côté positif des choses. J’admire beaucoup sa résilience. 

Un souhait pour l’avenir de Montréal

Des espaces dédiés à la culture dans tous les quartiers. Tous mes endroits préférés sont situés dans les grands centres de la ville. Plus on s’en éloigne et moins on a de choix. J’aimerais voir plus d’œuvres d’art public et que la culture soit plus accessible à tous. 

Endroit préféré à Montréal

Le marché Jean-Talon. Je me plais à poser des questions aux marchands et aux artisans. On a le plaisir d’encourager directement certaines fermes et ça fait du bien d’acheter à des gens qui connaissent vraiment bien leurs produits. Ils peuvent même donner des conseils, ce que j’apprécie particulièrement, puisque j’aime beaucoup tester des nouvelles recettes. On peut aussi acheter des jolis savons, des fleurs, des plantes…

Votre quartier

Villeray. J’aime les parcs, la vie familiale, les cafés, les restaurants où on mange vraiment bien. On a de nombreux bons secrets bien gardés dans notre quartier.

Un endroit à découvrir à Villeray

Le parc Jarry! C’est tellement beau! Et c’est agréable d’y aller, peu importe la saison. Il se situe juste en face de la garderie de mon fils, alors on y va souvent.

Articles récents du même sujet