Formation et emplois

Surmonter le choc des générations

Je reçois ces temps-ci beaucoup de courriels de personnes ayant dépassé la soixantaine qui songent à retourner sur le marché du travail. Certaines s’ennuient. D’autres ont vu la valeur de leurs placements fondre au cours des derniers mois et ont compris qu’elles devront continuer à travailler pour maintenir leur niveau de vie.

La principale préoccupation de ces gens? Leur capacité à travailler avec des collègues plus jeunes et à se faire accepter d’eux. Je vais profiter de cette chronique pour leur offrir quelques conseils à ce sujet.

Retourner au travail
Premièrement, ne mettez pas votre âge en valeur. Oubliez les phrases qui commencent par : «Dans mon temps, en tout cas…» ou «Vous autres, les jeunes…» Vous pourrez  les utiliser pour rire quand la complicité se sera installée. Oubliez-les pour l’instant.

Deuxièmement, renversez les préjugés. Ils pensent que vous ne savez pas utiliser un ordinateur? Prouvez-leur que ce n’est pas le cas. Ils vous perçoivent comme étant réfractaire au changement? Montrez que vous savez vous adapter. Ne laissez pas les préjugés vous empêcher de vous intégrer dans votre nouvel environnement de travail.

Troisièmement, ne soyez pas condescendant. Vous êtes leur collègue, pas leur père ou leur mère. Évitez de balancer vos vérités comme s’il s’agissait de commandements sculptés dans une tablette de pierre et ne pavoisez pas quand vous leur avez rendu service.

Quatrièmement, gagnez leur confiance. Conseillez-les au besoin. Soyez à la hauteur des défis qu’on vous présente et évitez de mentionner que vous visez les promotions. Ils ne veulent pas d’un concurrent. Ils cherchent un complice, un mentor.

Finalement, adaptez vos habitudes de communication. Vos professeurs pouvaient parler deux heures sans interruption. Vos nouveaux collègues ont grandi dans le monde des clips vidéo et des professeurs permissifs. Ils éprouvent de la difficulté à concentrer leur attention pendant plus de deux minutes. Apprenez donc à résumer votre pensée et à la communiquer le plus efficacement possible.

Lecture instructive
Pour en savoir plus, lisez Une nouvelle carrière à la retraite. Vous n’avez pas à rester chez vous si vous vous ennuyez du monde du travail. Lancez-vous!

N’oubliez pas qu’il existe un écart entre l’âge réel d’une personne et son âge biologique. Je connais des vieux de 30 ans et des gens qui sont encore jeunes à 70 ans. Arrivez dans ce nouvel emploi avec une bonne attitude et un esprit ouvert. Vous constaterez rapidement que c’est fort agréable de travailler avec des plus jeunes que soi.

Articles récents du même sujet