Formation et emplois

Les célébrités sur les bancs d'école

Ned Ehrbar - Metro World News

Ce n’est pas parce que vous gagnez votre vie en chantant, en dansant ou en montrant votre joli visage au grand écran que vous n’avez pas besoin d’aller à l’école.  

C’est bien con­nu, Mick Jagger a étudié la comptabilité et la finance à la London School of Eco­nomics, bien qu’il ait abandonné avant d’obtenir son diplôme pour se consacrer à sa carrière musicale. Sting a pour sa part un diplôme en enseignement et a été professeur avant de se joindre au groupe The Police.

Même si être titulaire d’un doctorat n’est certainement pas un préalable pour avoir une grande carrière dans le monde du divertissement, ça ne peut pas faire de mal. Com­parons Jagger, par exemple, à toutes ces stars du rock qui ont été trompées par des gérants ou des comptables peu scrupuleux. Il est évident qu’avoir certaines notions de base en comptabilité les aurait aidés. Par ailleurs, est-ce que Kris Kristofferson aurait eu une carrière artistique aussi éclectique s’il n’avait pas étudié à Oxford, où il a commencé à écrire des chansons?

Jamais trop tard
Comme l’ont montré certaines vedettes, il n’est jamais trop tard pour se former. La mannequin Christy Turlington est retournée sur les bancs d’école en 1994, après des années à travailler pour Calvin Klein et d’autres designers. Elle a finalement obtenu son baccalauréat en sciences religieuses à la New York Uni­versity.

James Franco, qui a joué dans Spider-Man, s’est momentanément éloigné des feux de la rampe question de terminer son baccalauréat le printemps dernier à UCLA. À 30 ans, il poursuit ses études supérieures en écriture créative à la Columbia University, et il a bien fait savoir aux producteurs qu’il ne serait disponible que durant les vacances d’été.

Mais la célébrité apporte aussi son lot d’inconvénients sur le campus, comme Franco a pu le découvrir au cours de son premier mois à Columbia. Ainsi, le journal de l’institution rapportait sur son site web que l’acteur, qui tentait de faire ses devoirs dans un café, a réussi à attirer une foule de curieux qui se sont massés devant l’entrée de l’établissement.

Les étudiants de Co­lumbia devraient pourtant être habitués aux visages connus, puisque plusieurs célébrités ont fréquenté le campus de Manhattan, telles que James Cagney ou Lauryn Hill. Plus récemment, de nombreuses jeunes actrices ont choisi cette université pour parfaire leur éducation, dont Anna Paquin et Julia Stiles. Pour leur part, Natalie Portman a étudié à Harvard et Claire Danes a opté pour Yale (même si elle a abandonné ses études pour jouer dans quelques films).

Les universités de la côte est américaine continuent d’attirer la jeunesse hollywoodienne. Par exemple, Emma Roberts (la nièce de Julia), qui a célébré ses 18 ans cette année et qui étudiait à la maison depuis la huitième année, a posé sa candidature dans de nombreux établissements, tous sur la côte est. «J’espère étudier à New York, a-t-elle confié à Métro. Je me suis inscrite à NYU, mais je ne pense pas que j’y serai acceptée. Plusieurs de mes amis ne l’ont pas été. C’est très difficile.»

Si l’on se fie à l’histoire, Roberts ne devrait pas trop s’en faire. Même si elle n’est pas acceptée dans l’école de son choix, au moins elle a déjà une carrière qui la tient occupée.

Articles récents du même sujet