Formation et emplois

Trop fier pour crier à l'aide?

Personne ne sait tout. Personne n’a toutes les compétences. Personne n’a tous les contacts. Personne ne possède tous les talents. Comment se fait-il alors que bien des gens entretiennent encore le mythe du superhéros n’ayant besoin de personne? Comme si un tel être existait…

Vous faites partie de ce groupe quand vous hésitez à demander conseil ou à avouer votre ignorance parce que vous craignez que ce soit vu comme un signe de faiblesse ou d’incompétence. À ce moment, vous vous lancez dans l’action sans trop savoir quoi faire, donc vous faites n’importe quoi. Et c’est alors que vous passez pour incompétent! Vous parlez d’un orgueil mal placé!

Si vous vous reconnaissez dans cette description, j’ai de bonnes nouvelles pour vous : le fait de connaître vos limites n’est pas un signe de faiblesse. C’est un signe de bon jugement et d’objectivité. En allant chercher l’information qui vous manque, vous vous assurez de bien faire votre travail et vous vous rangez dans le camp des employés capables de relever les défis qui leur sont présentés. La personne perçue comme la plus compétente n’est pas celle qui sait tout; c’est celle qui est réputée avoir un réseau capable de la soutenir face à tous les défis.

Pour aller de l’avant

Passez par-dessus votre orgueil. Avant de vous lancer dans un mandat, demandez-vous ce qui vous manque pour en faire un succès, puis regardez autour de vous et trouvez la personne qui pourrait vous aider. Ayez ensuite l’humilité nécessaire pour lui demander de l’aide.

Vous verrez : les gens sont foncièrement bienveillants. C’est valorisant de pouvoir aider. La grande majorité du temps, vous les verrez le faire avec le sourire. N’oubliez pas, une fois le travail réalisé, de passer les remercier et de leur dire en quoi leur apport vous a permis de performer. Vous vous assurerez ainsi qu’ils seront également disponibles une prochaine fois.

Naturellement, cette interdépendance a un prix : vous devrez vous assurer de retourner l’ascenseur quand ce sera à votre tour d’aider les autres. C’est ainsi qu’une organisation arrive à atteindre ses objectifs sans plus de ressources.

Et vous savez quoi? À force de vous ouvrir aux autres quand vous en avez besoin, vous découvrirez que, chaque jour, vous devenez plus compétent, plus fort et plus indispensable. On ne peut pas se faire aider sans apprendre. Au lieu d’être gêné d’avoir dû demander de l’aide, vous en ressortirez plus fier et plus fort.

Articles récents du même sujet