Formation et emplois

Nancy Beaudoin, de secrétaire à auxiliaire familiale et sociale

À 35 ans, Nancy Beaudoin a choisi de changer de voie, alors qu’elle travaillait dans le domaine du secrétariat. Après voir suivi une formation d’auxiliaire familiale et sociale au Centre de formation de l’ouest de Montréal, elle travaille désormais pour le CLSC Vaudreuil-Soulanges.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussée à choisir ce métier?
J’ai toujours voulu aider les gens, et je me suis toujours demandée de quelle façon le faire. L’été dernier, j’ai eu le déclic : il était temps. Au départ, je voulais devenir préposée aux bénéficiaires, mais un orienteur m’a parlé du métier d’auxiliaire d’aide familiale à domicile en pensant que j’en avais les capacités. Et je ne regrette pas ce choix !

Qu’aimez-vous dans ce métier?
C’est un métier où les choses ne sont jamais pareilles. Dans une même semaine, on peut changer d’horaires plusieurs fois. On voit toujours de nouvelles personnes. Le fun, c’est de voir à quel point les gens sont contents de nous voir. C’est un métier tellement gratifiant.

Que vous a apporté la formation d’auxiliaire sociale?
Avant cette formation, j’étais gênée avec les personnes handicapées, car je ne savais pas comment les aborder ni les regarder. Le cours m’a transformée. Je me considère aujourd’hui comme un papillon qui est sorti de son cocon. J’ai réussi à comprendre ce que ces personnes peuvent vivre, et à mieux les aider.

Articles récents du même sujet