Formation et emplois

Gestion des talents: Les entreprises manquent de préparation

Même si plus de la moitié des cadres canadiens (63 %) considère qu’avoir une gestion du talent associée étroitement à la stratégie d’affaires est essentielle pour l’atteinte des objectifs de l’entreprise, seuls 22 % des répondants ont un programme de gestion des talents.

De plus, selon un sondage de Towers Perrin, moins de la moitié des répondants évalue que ses pratiques en ce domaine sont efficaces, et 49 % des cadres pensent que l’intégration complète du programme en adéquation avec les besoins de l’entreprise est la démarche la plus difficile à mettre de l’avant, en particulier en raison des effets de la crise économique. «Au fur et à mesure que les entreprises se relèvent de la récession et que la recherche de talents s’intensifie, les compagnies qui ont des programmes efficaces de gestion du talent  ont un avantage compétitif significatif», a souligné par voie de communiqué Michel Tougas, sociétaire et directeur du bureau de Montréal de Towers Perrin.

Avantages certains
Les résultats du sondage montrent aussi que l’impact positif d’une intégration efficace en vaut la peine. Les entreprises canadien­nes dotées de systèmes intégrés sont beaucoup plus efficaces que les autres dans leur processus de gestion de la performance (86 %   contre seulement 54 % pour celles qui ont des systèmes moins intégrés).

Articles récents du même sujet