Formation et emplois

Une seconde carrière quasi obligatoire après les Forces canadiennes

Les Canadiens surestiment la durée moyenne du service d’un militaire dans les Forces canadiennes, révèle un récent sondage de Nanos Research. Alors que la durée moyenne de service au pays est de 11,5 ans, la majorité des Canadiens croient qu’elle est d’au moins12 ans et 35 % croient que les militaires se retirent en moyenne après 20 ans.

Or, être au service de l’armée pour une dizaine d’années seulement signifie que la majorité des anciens combattants doivent réintégrer le marché du travail après leur service militaire pour joindre les deux bouts.

«La majorité des militaires se retirent bien avant d’avoir droit à une pension et doivent entreprendre une deuxième et parfois même une troisième carrière», affirme Paul Guindon, président de Les Commissionnaires, une entreprise dont le mandat social est d’offrir des emplois valorisants aux anciens combattants.

Un défi de taille
Mais intégrer le marché du travail constitue parfois un défi de taille pour une personne qui n’a aucune expérience autre que son service militaire.

«Il est parfois très difficile de faire la transition entre le service dans les Forces canadiennes et la vie civile, souligne Doug Briscoe, directeur exécutif des Commissionnaires.

Autre fait à souligner : à peine 30 % des anciens combattants ont droit à une pension lorsqu’ils se retirent des Forces canadiennes, ce qu’une majorité de Canadiens ignorent, révèle aussi le
sondage.

Articles récents du même sujet