Formation et emplois

Valider les objectifs de recherche d'emploi, un premier pas vers le succès

Tous les recruteurs vous le diront, il suffit d’afficher un poste pour recevoir des dizaines, voire des centaines de CV de candidats qui ne possèdent pas les qualifications minimales requises. La raison? Trop de chercheurs d’emploi n’ont pas d’objectif et posent leur candidature au petit bonheur la chance.

L’absence d’objectif est souvent évidente chez les nouveaux diplômés de formations aux débouchés variés, par exemple l’administration ou le génie. Ne sachant pas comment chercher, ils soumettent leur candidature pour toutes les offres qu’ils trouvent et qui leur semblent liées à leur formation.

C’est la technique du blitz de CV, toujours employée même si elle a prouvé son inefficacité. D’autres diplômés récents présentent leur candidature de façon plus économe, mais leur objectif est souvent irréaliste. Ils postuleront pour des postes de niveau supérieur alors qu’ils viennent de quitter les bancs du collège ou de l’université.

Toute bonne démarche de recherche d’emploi comprend un objectif clair, spécifiant le type de poste recherché, puis une liste d’employeurs, qui peuvent avoir besoin de vos services, et finalement un plan de communication pour faire valoir votre intérêt et votre disponibilité à ces employeurs.

La première étape est déterminante. Si vous n’avez pas un objectif de recherche d’emploi réaliste, vous finirez par postuler pour les mauvais emplois et vous ne pourrez pas rédiger un CV convaincant. Mais comment savoir si votre objectif d’emploi est réaliste?

Une étape à la fois
1. Commencez par faire un bilan de vos compétences, de vos réalisations et de vos expériences.
Vous perdez votre temps si vous postulez à un emploi pour lequel vous n’êtes pas qualifié. Pour mieux comprendre les qualifications que vous offrez, faites-en donc le bilan.

Même les nouveaux diplômés sont souvent surpris de constater tout ce qu’ils savent faire après un bilan de leurs habiletés. En début de carrière, les habiletés acquises par le travail à temps partiel, par le bénévolat ou par d’autres formes d’implication sociale aident souvent à décrocher un premier emploi. L’expérience de stage est aussi très importante.

2. Connaissez les débouchés naturels de votre formation dans votre région.
Un ingénieur minier me demandait récemment pourquoi il avait de la difficulté à trouver de l’emploi à Montréal. Or, presque tous les ingénieurs miniers travaillent dans les régions ressources. Donc, l’objectif de travailler en génie minier à Montréal, où de tels emplois sont très rares, sera difficile ou impossible à réaliser. Le même objectif est beaucoup plus réaliste au Témiscamingue.

Lorsque vous déterminez votre objectif d’emploi, il vous faut donc vous demander si ce dernier est réaliste là où vous êtes. Un jeune gestionnaire intéressé par le transport, par exemple, vérifiera si des entreprises de transport existent dans sa région et si elles embauchent fréquemment. Sinon, il pourra chercher dans un autre secteur.

Articles récents du même sujet