Formation et emplois

La majorité des Québécois aiment leur emploi

À l’occasion de la Saint-Valentin, les milieux de travail québécois reçoivent leur part d’amour! Selon les résultats d’un récent sondage, près des deux tiers (65 %) des travailleurs québécois ai­ment leur emploi actuel. Cela représente 12 % de plus que la moyenne nationale.

Malgré tout, 69 % des répondants québécois affirment qu’ils aimeraient encore davantage leur emploi s’ils recevaient de meilleurs salaires et jouissaient de plus d’avantages sociaux. Au Canada, ils sont 58 % à penser la même chose.

Par ailleurs, les répondants canadiens ont clairement identifié le bon équilibre travail-vie personnelle (43 %) et les occasions d’apprentissage ou de développement professionnel (43 %) comme étant les deux autres éléments essentiels qu’ils recherchent chez un employeur potentiel.

Rester en poste
Même ceux qui n’aiment pas leur travail ont de bonnes raisons de rester en poste : 10 % des Québécois conservent leur emploi actuel parce qu’il leur permet de payer les factures, alors que 12 % ont peur du changement.

Ce sondage téléphonique a été effectué par Harris- Décima du 21 au 24 janvier auprès de 577 travailleurs canadiens. La marge d’erreur est de +/- 4,1 %, 19 fois sur 20.

Articles récents du même sujet