Formation et emplois

Apprendre loin des bancs de l'école

De nombreux em­ployeurs comptent sur les étudiants pour combler des postes saisonniers pendant l’été. Le dynamisme, l’enthousiasme et la rapidité d’apprentissage sont les principales qualités qu’ils recherchent chez des jeunes de niveau secondaire, collégial ou universitaire.

Chaque été, le ministère du Tourisme du Québec engage une quarantaine d’étudiants de niveau collégial ou universitaire pour ses centres Infotouriste et ses centres d’appels. Une formation en tourisme n’est pas nécessaire, mais des notions de communication ou des études en sciences humaines peuvent être utiles. Le candidat idéal doit avoir de la facilité à transmettre l’information et être bilingue. La connaissance d’autres langues, comme l’espagnol, est un atout intéressant.

La Commission de la fonction publique offre plus de 9 000 emplois et 4 000 stages dans des milieux aussi variés que Parcs Canada ou des bu­reaux administratifs, explique Joanne Lalonde, directrice générale des services à la clientèle nationale. L’emploi doit être directement lié à son champ d’études pour permettre à un étudiant «d’acquérir des connaissances et des expériences approfondies dans son domaine», précise-t-elle. Et pour ceux qui veulent tenter l’expérience de travailler en anglais dans une autre province, des postes sont ouverts un peu partout au pays.

La Société du Vieux-Port de Montréal embauche des étudiants pour combler divers postes saisonniers au Centre des Sciences de Montréal et sur les Quais du Vieux-Port. Les exigences sont un diplôme d’études secondaires, six mois d’expérience dans le service à la clientèle et un intérêt pour le Vieux-Port et les sciences, spécifie Estelle Lacroix, porte-parole de la société. Les horaires sont variables, et tous les employés inscrits à un programme d’études sont éligibles aux bourses de 1 000 $ que la société offre à deux de ses employés pour souligner l’importance de la main-d’Å“uvre étudiante.

Les avantages
De leur côté, les étudiants profitent de nombreux avantages en ayant un emploi d’été :

  • Une expérience de travail et des compétences qui enrichissent leur CV.
  • Un revenu pour financer leur retour aux études.
  • De l’expérience en recherche d’emploi.
  • Des contacts et des références professionnels.
  • Un premier pas sur le marché du travail et l’occasion d’explorer diverses carrières liées à leur domaine d’études ou à leurs intérêts personnels.
  • La possibilité de travailler à temps partiel au cours de l’année scolaire et d’être réembauchés l’été suivant.

Articles récents du même sujet