Formation et emplois

Moins intelligents en parlant aux femmes

Tomas Lundin - Métro Suède

Selon une récente étude, le cerveau des hommes cesse de fonctionner après que ceux-ci ont parlé à une séduisante collègue. Lors d’une expérience réalisée à l’Université hollandaise de Radboud, des étudiants ont participé à des tests qui ont été interrompus par une conversation avec une personne du même sexe ou du sexe opposé.

À la reprise des tests, la performance cérébrale du sujet masculin s’était détériorée considérablement s’il avait parlé à une femme. Et les résultats devenaient visiblement plus mauvais s’il l’avait trouvé séduisante.

Lorsque les hommes parlent à de belles femmes, ils sont si occupés à penser à ce qu’ils disent et à la manière dont ils sont perçus que certaines de leurs fonctions cérébrales s’arrêtent, même après que la conversation est finie.

«Les résultats étaient vraiment plus mauvais si l’homme trouvait que la femme à qui il s’adressait était séduisante, affirme le chercheur Johan Karremans. Les capacités cognitives fonctionnent comme un muscle. Si vous faites un travail éprouvant, elles finissent par se fatiguer, et cela vous laisse moins de force pour faire d’autres choses.»

Mais il ajoute que l’effort cérébral n’a pas forcément été gaspillé. «Nous avons remarqué que ceux qui avaient fait le plus d’efforts pour impressionner les femmes ont aussi obtenu plus d’attention de leur part.»

Toutefois, il ne recommande pas de séparer les hommes des femmes au travail. «Il peut y avoir des avantages à la mixité, comme le fait d’avoir un environnement de travail plus agréable.»

Articles récents du même sujet