Formation et emplois

Être timide mais fonctionnel au travail, c'est possible

Mauvaise nouvelle : comme l’a révélé le groupe de recherche Human Genome Project; la timidité pourrait très bien être génétique. Cette condition transmise de génération en génération peut faire du mal, notamment, à votre carrière. Pour les personnes très timides, les milieux de travail contemporains peuvent être à la fois épouvantables et aliénants. Des lieux où ils se sentent menacés par la manière dont les autres pourraient les percevoir et où ils pourraient être
critiqués.

Dans un univers parallèle
«Les personnes timides vivent dans un univers parallèle; un univers rempli de présomptions à propos de ce que tout le monde pense, explique Steve Flowers, l’auteur de The Mindful Path Through Shyness. Ça les isole et les mène à être autocritiques et à ne pas se faire confiance. Ils finissent par penser qu’ils ne sont pas aussi bons que les autres.»

Un peu de timidité peut toutefois être un atout si on sait comment l’utiliser. Les employés très près de leurs émotions sont souvent plus attentifs aux besoins des autres et plus compréhensifs quand ceux-ci font des erreurs. «L’anxiété sociale permet à ceux qui en souffrent de développer un peu de compassion pour ce que les autres vivent», poursuit M. Flowers.

Ressentir les choses
Par ailleurs, ajoute-t-il, il s’agit d’un état facile à contrôler sans avoir recours aux médicaments. Des psychologues recommandent aux gens aux prises avec de l’anxiété sociale de prendre du temps pour respirer profondément avant les réunions importantes ou quand survient une situation stressante.

«Passez de 10 à 15 minutes à faire de votre mieux pour profiter du moment présent, insiste M. Flowers. Écoutez ce qui se passe dans le bureau. Essayez de mettre de côté cette idée qu’il faut impressionner les gens à tout prix, qui est d’ordre mental, pour simplement ressentir les choses sur le plan physique.»

Enfin, recommande-t-il, «si vous pouvez trouver un moyen de travailler qui contrecarre le pire des critiques, c’est-à-dire vous-même, vous allez vous sentir beaucoup plus apte à accepter les critiques qui viennent des autres.»

Articles récents du même sujet