Formation et emplois

Êtes-vous responsable?

Êtes-vous responsable des résul­tats de votre organisation? Si vous posez la question à 10 personnes, au moins la moitié vous répondra que non, que c’est le patron qui prend les décisions et qu’il faut les subir sans marmonner, qu’elles soient bonnes ou non.

Ces personnes semblent avoir abdiqué leurs responsabilités sous prétexte qu’elles n’ont pas de pouvoir décisionnel. Elles aimeraient que les clients soient plus satisfaits, mais… le boss insiste pour que les choses soient faites de telle manière. Elles aimeraient que leur équipe soit plus productive, mais… la patronne n’a pas donné de directives claires. Elles aimeraient offrir davantage à l’organisation… mais personne ne le leur a demandé.

Cette vision repose sur une mauvaise compréhension du mot «responsabilité». C’est comme si la responsabilité nous venait de l’organisation parce qu’on est placé à un poste d’autorité. Mais le vrai sens des responsabilités ne vient pas de l’extérieur des individus.

Le vrai sens des responsabilités doit venir de l’intérieur de soi-même. Vous êtes peut-être responsable de votre travail face à un supérieur, mais vous l’êtes surtout face à vous-même et face à l’écart qui existe entre ce que votre organisation vous demande et ce que vous êtes en mesure de lui apporter.

Car, avouons-le, votre patron n’est rien sans les gens qui travaillent pour lui et il en sait moins, individuellement, que ce que les membres de votre équipe connaissent tous ensemble. Il est donc temps de se réapproprier ses responsabilités.

Vous savez comment mieux satisfaire les clients? Faites-le, quitte à rendre des comptes plus tard. Vous n’êtes pas là pour fonctionner en bas de vos possibilités. La patronne n’a pas donné de directives claires? Confrontez-la et exigez qu’on établisse les balises nécessaires à la réussite de votre travail. Personne ne vous a demandé ce que vous pourriez faire de plus pour votre organisation? Faites-en la démonstration dès aujourd’hui. Personne ne vous demandera de faire quelque chose si on ignore que vous en êtes capable.

Être responsable, c’est utiliser son plein potentiel au lieu de n’offrir bêtement que ce qui nous est  demandé. C’est évaluer notre apport en fonction de ce qu’on peut rapporter à l’organisation sans attendre l’opinion d’un patron qui n’est pas dans notre tête et qui nous sous-estime probablement. C’est s’obliger à utiliser son plein potentiel chaque jour, même si ça n’est pas attendu de nous.

N’attendez pas qu’on vous découvre et qu’on réalise l’ampleur de vos talents. Donnez votre meilleur au travail dès aujourd’hui. Soyez responsable envers vous-même. Vous vous sentirez plus fier ce soir.

Articles récents du même sujet