Formation et emplois

La diversité canadienne mal représentée

Le Conseil canadien pour la diversité administrative a publié récemment son Bulletin de rendement annuel, qui porte à réflexion puisqu’il signale un manque de diversité au sein des conseils d’administration des grandes compagnies canadiennes.

En effet, le nombre de femmes occupant des postes d’administratrices (environ 1 sur 7), de représentants des minorités visibles (un peu plus de 5 %) et d’Autochtones (moins de 1 %) siégeant aux conseils d’administration des entreprises FP500 ne reflète pas la diversité de la population canadienne.

Le Bulletin de rendement trace le premier portrait de la représentation des femmes, des minorités visibles, des personnes handicapées et des Autochtones au sein de conseils d’administration de grandes compagnies canadiennes. «La diversité doit être un atout compétitif pour nos entreprises.

Nous comptons dans nos rangs des gens énergiques d’une grande intelligence et de grande compétence. Quelle entreprise pourrait se passer de tels talents dans ses processus de prise de décision stratégique?» a dit Pamela Jeffery, fondatrice du Conseil canadien pour la diversité administrative.  

Articles récents du même sujet