Formation et emplois

SNC-Lavalin élue entreprise de l'année

La branche de SNC-Lavalin qui a été honorée existe depuis 1993 et s’occupe essentiellement de gestion d’installation, dont celle de centrales électriques, de navires de défense et de routes. Elle s’occupe de la gestion de plus de 900 succursales de la Banque de Montréal au Canada, ainsi que de l’aérodrome des Forces armées canadiennes de Kandahar, où elle voit aux communications, au soutien en technologies de l’information, à la mécanique des véhicules, à l’approvisionnement et à l’entreposage.

SNC-Lavalin O & M est également le maître d’Å“uvre pour les travaux de planification, de conception et de construction d’un projet résidentiel et commercial d’envergure au Qatar. Elle sera responsable pour les prochains 10 ans de son exploitation et de son entretien. Aussi présente en Algérie, elle s’occupe de l’entretien et de l’exploitation de la centrale thermique de Skikda, dont elle a supervisé la construction. Ce ne sont que quelques-uns de ses principaux contrats.

Fondée en 1911 à Montréal, la firme SNC-Lavalin était à l’origine un cabinet d’ingénieurs-conseils mis sur pied par M. Arthur Surveyer et spécialisé en génie civil et dans le domaine énergétique. Le cabinet a évolué et changé de nom au fil des ans et des associations. Ainsi, l’entreprise est devenue SNC inc. en 1975 et, en 1991, après une fusion, SNC-Lavalin.

Dans les années 1960, la construction du barrage Manic 5, dans le Nord-du-Québec, lui a fait acquérir une réputation enviable, lui ap­portant son premier contrat international. Dans les années 1970, elle a ajouté des cordes à son arc : la gestion, la réalisation et le financement de projets. Elle est entrée en Bourse en 1986. Depuis 1991, elle a étendu son champ d’action à plusieurs secteurs, dont l’agroalimentaire, l’énergie, les mines et la métallurgie, les produits pharmaceutiques, la biotechnologie et le transport en commun. Elle chapeaute des projets dans plus d’une centaine de pays.

Quelques carrières chez SNC-Lavalin

  • Ingénieur en mécanique de bâtiment

Formation requise : Baccalauréat en génie mécanique avec spécialisation en mécanique du bâtiment
Établissements : École de technologie supérieure (ETS) et Polytechnique, à Montréal, Université Laval, à Québec, Université de Sherbrooke, Université du Québec à Trois-Rivières, Université du Québec à Rimouski

  • Technicien-dessinateur en structure

Formation requise : D.E.P. en dessin du bâtiment ou D.E.C. en génie civil
Établissements : École des métiers du Sud-Ouest de Montréal, Centre de formation professionnelle de Neufchâtel, à Québec, Carrefour Formation Mauricie de Shawinigan,
Centre de Formation Rimouski-Neigette, pour le D.E.P.; les cégeps André-Laurendeau, Ahuntsic Collège Dawson, à Montréal, Cégep de Limoilou, à Québec, ainsi que les collèges de plusieurs régions pour le D.E.C.

  • Technicien en électricité du bâtiment

Formation requise : DEC en technologie de l’électronique industrielle (option électrodynamique)
Établissements : Collège Montmonrency, à Laval, Cégep de Chicoutimi, Cégep de Trois-Rivières et plusieurs autres collèges

  • Gestionnaire d’approvisionnement

Formation requise : Baccalauréat en administration des affaires ou en gestion
Établissements : HEC Montréal, Université Laval, Université de Sherbrooke

Articles récents du même sujet