Formation et emplois

S'expatrier pour mieux apprendre l'anglais

En France, certaines écoles décident clairement de favoriser l’étude de l’anglais. Métro s’est intéressé au Semestre de management interculturel offert par l’Institut international du commerce et du développement. Une façon d’allier ouverture sur les pratiques commerciales du monde et apprentissage linguistique.

S’envoler pour cinq mois de «business development» à l’international est devenu une étape très attendue par les étudiants français de l’Institut international du commerce et du développement (ICD). Cette école propose une immersion inédite afin de découvrir les pratiques managériales et commerciales dans cinq villes emblématiques : San Diego, Pékin, Shanghai, Hong Kong et Hanoï.

Au cours de ce voyage qui a lieu durant la troisième année d’étude, les apprentis managers sont invités à effectuer une mission d’analyse comparative en se nourrissant d’expertises internationales afin «d’observer les difficultés et les obstacles que rencontrent les chefs d’entreprises à l’étranger». Ils sont également chargés de mener une «Mission Export» pour le compte d’une entreprise française qu’ils auront préalablement dénichée et qui leur permettra d’assurer leurs frais de subsistance, une fois sur place. 

Cette mission peut consister, selon le mandat confié par l’entreprise, à effectuer une étude de marché, à rechercher un agent exportateur ou à analyser des réseaux de distribution. Par ailleurs, dans chacune des villes visitées, les étudiants rencontrent des experts et des représentants politiques locaux et assistent à des séminaires et à des conférences de managers.

Outre la découverte d’une autre culture et la chance de vivre une expérience de travail à l’international, le Semestre de management international (SMI) offre aussi l’occasion de nouer des contacts en vue du stage obligatoire de six mois à l’étranger. Selon le témoignage d’Arnaud Saintemarie, diplômé de l’ICD, le SMI permet «une meilleure compréhension des réalités de l’international, ainsi que des difficultés et des avantages qu’on peut y rencontrer».

Articles récents du même sujet