Formation et emplois

Nouveau site d'échange de livres scolaires

Les étudiants de l’Université de Montréal, McGill et Concordia peuvent désormais vendre et acheter leurs livres scolaires d’occasion sur le site textbookbazar.com. Trois étudiants ont lancé ce site pour combler un manque. Lassés de ne jamais pouvoir revendre leurs manuels quasiment neufs à un prix convenable et découragés devant les babillards désordonnés de leurs universités, trois étudiants ont décidé de remédier au problème à leur façon.

«Il y avait un vrai manque dans ce domaine. On a lancé le site en septembre dernier et, grâce à ça, j’ai économisé 150 $ à l’achat de mes livres scolaires de la session d’automne, raconte Karim Traiaia, étudiant en études internationales à l’UdeM.» Après la distribution de quelques publicités seulement, pas moins de 400 étudiants se sont inscrits sur textbookbazar.com et ont échangé 2000 livres lors de la session d’automne.

Avec ses camarades Shahab Chauche, 23 ans, et Alireza Kamili, 21 ans, respectivement étudiants en ingénierie et en informatique à Concordia, le jeune homme de 19 ans entend continuer à améliorer le site. Résolument tourné vers les nouvelles technologies, le site, qui vient d’être complètement transformé après deux mois de travail intensif, offre de multiples possibilités.

Un localisateur permet d’ores et déjà à l’acheteur de visualiser en un clic l’adresse à laquelle il devra aller chercher le livre. Il est également possible de partager la mise en vente d’un nouveau livre grâce à des applications Facebook et Twitter. Par ailleurs, un forum devrait bientôt être en ligne et une plateforme d’aide aux devoirs est à l’étude.

Pour les trois jeunes étudiants, l’expérience promet d’être utile, et certainement un atout sur leurs CV. «C’est une façon pour nous de mettre en pratique ce qu’on étudie en cours. Nous apprenons beaucoup du côté technique, mais aussi des aspects marketing,» confirme Karim Traiaia. Le service étant gratuit, les trois jeunes cherchent aujourd’hui des commanditaires «pour que ça puisse le rester.»

Articles récents du même sujet