Formation et emplois

Qui décidera de ce que vous ferez en 2011?

Qu’est-ce que les autres vont penser? Êtes-vous du genre à vous poser cette question quand arrive le temps de prendre une décision? Et avez-vous tendance à choisir la réponse qui, selon vous, heurtera le moins les gens qui vous entourent? Combien de personnes agissent contrairement à ce qu’elles auraient envie de faire pour ne pas décevoir les autres?

Or, si vous vous astreignez à vous comporter en fonction des attentes des autres, vous ne pourrez jamais améliorer votre sort parce que les gens souhaitent que vous restiez où vous êtes actuellement. Ils ne souhaitent pas vous voir grandir. Ils ne souhaitent pas que vous vous remettiez en question. Au fond de leur esprit, ils vous ont classé dans une petite boîte et ils aimeraient que vous y restiez.

Par exemple, les gens ont sourcillé et ont tenté de me décourager quand j’ai annoncé que je souhaitais devenir auteur et conférencier. Ils m’avaient connu comme vendeur de meubles ou développeur immobilier. Ils n’arrivaient pas à me voir dans une autre boîte. Si je les avais écoutés, je n’aurais jamais connu la belle carrière que je vis depuis maintenant 17 ans. Je connais une entrepreneure qui vit présentement le début d’une carrière fascinante. Pourtant, son entourage a tenté de la convaincre de se trouver un job «comme tout le monde».

Et vous? Dans quelle boîte vous a-t-on enfermé? Quels élans intérieurs, quelles passions vous refusez-vous de vivre chaque jour sous prétexte que «les autres n’aimeront pas ça, qu’ils ne seront pas d’accord, qu’ils me jugeront…» Par exemple, vous rendez-vous quand même à une réunion qui vous fera perdre votre temps et vous mettra en retard sur vos activités prioritaires sous prétexte que les autres vont douter de votre fidélité? Pourquoi ne pas contacter la personne qui organise la séance et lui demander si votre présence est absolument nécessaire. Cette personne risque de vous répondre que votre présence n’est requise que pour un seul point de l’ordre du jour et que vous pouvez simplement lui donner votre opinion sans vous présenter…

L’être humain est fait pour grandir toute sa vie. Stopper votre croissance sous prétexte que cela dérangera les autres relève de l’autosabotage. Laissez-moi même aller un tout petit peu plus loin. La télépathie n’existe pas. Ce que vous imaginez de ce que les autres pensent n’est souvent qu’une chimère. La majorité des gens se fichent de ce que vous faites. Raison de plus pour cesser d’hésiter : allez de l’avant et defoncez les portes!

Articles récents du même sujet