Formation et emplois

La franchise comme résolution?

Rassurez-vous, je ne vous ferai pas le traditionnel discours sur les résolutions de début d’année et sur l’importance d’avoir des buts dans la vie. Au lieu de vous encourager à prendre des résolutions, je vais aujourd’hui vous en proposer une. Libre à vous de la mettre en application ou de l’ignorer.

Mais tout d’abord, allons-y d’un témoignage. Un témoignage dans lequel, contrairement à ce qui se passe souvent, mon nom n’a pas été changé.

Il y a un peu plus d’un an, je courtisais ardemment une femme. Une femme qui représentait tout pour moi. Une femme avec qui je souhaitais passer le reste de ma vie. J’aurais aimé passer le temps des Fêtes avec elle, mais elle était en voyage avec son époux.

Le 31 décembre, parce que j’étais seul, j’étais invité à participer à une fête. J’y suis allé et, l’alcool aidant, j’ai passé la fin de la soirée à faire du gringue à une autre femme. Le lendemain, je me suis senti cheap mais, quand j’ai parlé à celle que j’aimais, je ne lui ai évidemment pas raconté ce qui s’est passé.

Or, nous Å“uvrons dans le même milieu professionnel. Il est donc inévitable que nous nous rencontrions de temps à autre. Pendant toute l’année 2010, il est arrivé que mon amoureuse entre en contact avec des personnes qui étaient au courant de mon incartade du début de l’année. Chaque fois, je n’ai rien dit, et chaque fois, je me suis senti plus coupable.

Je lui ai finalement avoué cette semaine. Naturellement, ce qui aurait peut-être pu être affronté à deux en janvier 2010 était devenu une trahison d’un an. En conséquence, j’i­gnore ce qu’il adviendra de notre couple et je le regrette amèrement. J’avais une chance de préserver mon union avec la femme de ma vie en janvier 2010. Je l’ai laissée passer et, depuis, mes cachotteries ont fait boule de neige.

Quand vous agissez de la sorte, vous privez le couple (je parle du couple au sens large: entendez ici la relation amoureuse, la relation d’affaires, la relation entre collègues) d’un élément essentiel: la complicité.

J’aimerais vous éviter une telle erreur. Y a-t-il quelque chose que vous devriez raconter aux gens à qui vous tenez? Une chose qui, si elle se savait plus tard, ne pourrait que gâcher vos relations? Si c’est la cas, passez à l’action et révélez-la, sans égard aux conséquences. Car les cachotteries risquent de faire boule de neige.

Vous êtes d’accord ou vous avez des nuances à apporter? J’ai créé un fil de discussion sur mon forum afin de vous lire à ce sujet, que vos propos soient positifs ou négatifs.

Je vous souhaite une très bonne année 2011.

Articles récents du même sujet