Formation et emplois

Épargner maintenant, étudier plus tard!

Peu de gens se prévalent du régime enregistré d’épargne- études (REEE), qui permet non seulement d’épargner pour les études d’un ou plusieurs de ses enfants, mais aussi de recevoir des subventions des deux paliers de gouvernement. Un REEE est un compte d’épargne enregistré, tout comme le régime enregistré d’épargne retraite (REER).  Cela signifie que les sommes qui y sont épargnées en prévision des études accumulent des intérêts à l’abri de l’impôt. Ce n’est que lorsque l’étudiant retirera ces sommes qu’il devra payer le fisc, mais
seulement sur les intérêts accumulés.

Cela serait déjà intéressant, mais, en plus, les gouvernements contribuent aussi à votre REEE. Ainsi, pour chaque tranche de 500 $ que vous y déposez, le gouvernement fédéral versera à votre REEE, par l’entremise de la Subvention canadienne pour l’épargne-études, 200 $ si votre revenu familial après impôt est de 38 832 $ ou moins, 150 $ s’il se situe entre 38 832 $ et
77 664 $ et 100 $ s’il est supérieur à 77 664 $.

Si vous y déposez jusqu’à 2 000 $ ou plus dans une année, le gouvernement continuera de contribuer à votre REEE jusqu’à concurrence de 500 $. La limite de la contribution fédérale est de 7 200 $ pour la durée de vie du REEE. De plus, le provincial ajoutera sa propre contribution, qui égalera 10 % de votre cotisation au REEE, jusqu’à un maximum de 250 $ par année et de
3 600 $ à vie.

Imaginez, c’est déjà jusqu’à 10 800 $ que vous pouvez obtenir pour payer des études à vos enfants. Mais ce n’est pas tout! Pour les familles qui sont éligibles au Supplément de la prestation nationale pour enfants et qui ont un enfant né après le 31 décembre 2003,  le gouvernement du Canada versera 500 $ dans un REEE ouvert en faveur de l’enfant. Il s’agit du Bon d’études canadien, programme grâce auquel 100 $ supplémentaires seront déposés chaque année jusqu’à ce que l’enfant ait 15 ans. La limite de cette contribution est de 2 000 $. Cette aide est automatique, il suffit d’ouvrir un REEE pour y avoir droit; aucun dépôt n’est obligatoire.

Cette  aide gouvernementale est très importante et, lorsqu’on y ajoute les intérêts, elle peut réduire de façon significative le besoin d’un prêt étudiant plus tard. Il s’agit en plus d’une aide complètement gratuite. Même si vous n’avez pas beaucoup d’argent à investir dans un REEE, ça vaut la peine d’en ouvrir un simplement pour avoir droit à ces subventions. On peut ouvrir un REEE par l’intermédiaire de son institution financière, d’un courtier en régimes collectifs ou d’un planificateur financier agréé. Il est donc possible de faire face à la montée prochaine des frais de scolarité si on fait preuve de prévoyance!

Articles récents du même sujet