Formation et emplois

Redorer le blason de l’uniforme scolaire

Photo: collaboration spéciale

Les jupes à carreaux verts et les polos informes n’ont jamais eu la cote. Il se pourrait même qu’ils soient en voie de disparition alors qu’une designer de renom s’associe à une marque d’uniformes scolaires.

«Un uniforme scolaire reste un uniforme», rappelle la fondatrice et vice-présidente  du développement stratégique de Stonelizard, Tammy Hattern, qui vient de lancer la collection chez Raphaël U. Son entreprise s’emploie depuis un peu plus d’une décennie à revamper les traditionnelles tenues de classe.

Poursuivant sur cette lancée, la marque, distribuée dans une cinquantaine d’écoles, de la Rive-Sud de Montréal jusqu’à Mont-Laurier, dans les hautes Laurentides, vient tout juste d’accueillir Ève Gravel à titre de consultante. «Je ne serai pas designer, précise la créatrice, une néophyte dans le domaine. Mon rôle sera plutôt de donner des conseils sur le style, les matières, les coupes.»

Ce sont d’ailleurs des aspects sur lesquels Tammy Hattern mise pour «repousser les limites de l’uniforme». «Bien sûr, on ne peut pas éliminer le polo, mais on propose des coupes plus cintrées, qui font mieux, illustre-t-elle. Nous avons aussi introduit de nouveaux articles, comme la robe- polo.»

Les jeunes sont aussi au cœur du processus de création. Chaque année, Tammy Hattern et son équipe lancent un coup de sonde en réunissant un groupe de discussion composé d’élèves et de parents. «Pour s’assurer qu’on n’est pas à côté, on leur pose des questions sur la musique qu’ils écoutent, sur les magasins qu’ils préfèrent et sur les stars qui les inspirent, explique-t-elle. On les envoie aussi magasiner pour qu’ils nous présentent leurs coups de cœur.»

L’équipe de production analyse ensuite les résultats dans le but de développer les nouveautés qui seront offertes aux établissements scolaires en août de chaque année. Cet automne, parmi les nouveaux vêtements, notons un chandail rayé à manches longues, très près des tendances de la saison. «Nous proposons une dizaine de collections dans lesquelles les écoles peuvent piger et qu’elles peuvent personnaliser avec leur logo, de même que des articles exclusifs», souligne l’entrepreneure.

www.stonelizard.com

Articles récents du même sujet