Inspiration

Sabor Latino: le vrai goût de l’Amérique latine à Montréal

L'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.
L'épicerie Sabor Latino propose plusieurs sortes de farines et de tortillas. Photo: Josie Desmarais/Métro

Entrer chez Sabor Latino, c’est comme faire un tour gourmand du continent latin, du Venezuela à l’Argentine en passant par le Pérou, en savourant des aliments et des plats typiques de chaque cuisine. Vous voulez de la variété qui goûte le Sud, le vrai? En v’là! 

Si un jour l’épicerie Sabor Latino située dans La Petite-Patrie venait à manquer de coriandre fraîche, «ce serait la catastrophe», rigole María Angelica Pabón, directrice de l’administration de cet établissement emblématique que possède sa famille depuis 2002. Car il s’agit d’un ingrédient commun à toutes les cultures latino-américaines. «On en vend environ 8 caisses de 48 unités chaque jour», illustre-t-elle.

Mais bien que les latinos partagent un même amour pour le riz, les haricots noirs, la couenne de porc frite et les petits pains sucrés, ils ont tous leurs ingrédients de prédilection. Ce qui explique la grande variété de produits que tient l’endroit (plus de 5 000) et pourquoi ses rayons comportent autant de sortes de farines et de tortillas.  

«On a de la farine de plantain du Salvador, du Pérou et de la Colombie. Et de la farine de maïs du Salvador, du Guatemala, du Venezuela et de la Colombie, explique María Angelica. Parce que leur procédé de fabrication diffère légèrement de pays en pays, ça peut changer le résultat. Un Vénézuélien, par exemple, ne préparera jamais ses arepas [pains de maïs plat à garnir] avec de la farine colombienne, et nous non plus on ne prendra pas la leur. C’est comme la crème sure, on en a de la mexicaine, une qu’on fait préparer pour les Colombiens, plus salée et aigre, une du Salvador, mais que les Vénézuéliens aiment… On est comme ça nous, les latinos! » 

Ce souci de répondre aux exigences de sa clientèle, surtout composée de Mexicains, de Péruviens et de Colombiens – mais aussi de Québécois qui ont voyagé dans le Sud et veulent reproduire des plats  –, se reflète dans le menu du restaurant que comprend également l’épicerie. «On fait appel à notre famille et à nos employés, qui représentent presque toutes les nations, pour élaborer les recettes afin qu’elles soient authentiques.» Les plus populaires? Le bœuf effiloché, la langue de bœuf, la couenne de porc en sauce verte très épicée et la viande de porc semi-sucrée aux ananas pour les tacos Al Pastor.  

Alors, qu’on ait une fringale ou qu’on ait envie d’essayer, parmi tant d’autres spécialités, la feuille de cactus, le jus de maïs mauve, la pâte de goyave, le huacatay (herbe aromatique du Pérou) ou encore la chair d’aloès fraîche, on sait où aller ! 

Sabor Latino
6955, rue Saint-Hubert et 4387, boulevard Saint-Laurent

  • L'entrée colorée de l'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.
  • L'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.
  • L'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.
  • L'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.
  • L'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.
  • L'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.
  • L'épicerie Sabor Latino, sur la Plaza Saint-Hubert.

Articles récents du même sujet