Inspiration

Échos de la Semaine de mode de Milan

La Semaine de Mode de Milan bat son plein jusqu’à samedi.  Notre journaliste Kenya Hunt a assisté aux défilés de Blumarine, de Jil Sander,  de D&G et de Burberry Prorsum.

Blumarine
Anna Molinari a voulu recréer l’essence des photographies de Helmut Newton pour sa collection printemps 2009. Son défilé empreint d’un romantisme bien contemporain nous a laissé entrevoir un monde merveilleux où le chiffon, la tulle, la soie et le cachemire brodés de pierreries ou ornés d’appliqués de sequin ont scintillé de mille feux; où les drapés ont volé la vedette et où les vibrants imprimés floraux ont séduit la fleur bleue en nous. Même les trousers aux silhouettes masculines ont gagné en féminité avec leurs ceintures corsets à rosette.

Jil Sander
La marque est en pleine expansion. Qu’est-ce que cela signifie pour le designer Raf Simons? Après une collection d’automne très chaste, le printemps 2009 laisse entrevoir davantage de peau grâce à de savantes découpes. Le minimalisme en noir et blanc reste cependant de mise.

D&G
Vous pouvez remercier Domenico Dolce et Stefano Gabbana pour les carreaux qu’on voit partout cet automne. Le printemps prochain, si on se fie aux deux designers, vous passerez au peigne fin la garde-robe de grand-mère pour retrouver ce collier, ce foulard et tous les accessoires des décennies 70 et 80 mettant l’accent sur le cou. Le duo a eu recours à des foulards, des colliers format géant et d’énormes boucles, un élément récurrent dans la collection. Il y a aussi beaucoup à retenir du mélange d’imprimés dans les tons de cramoisi, ivoire, bleu, argent et toutes ces couleurs foncées généralement associées au sportswear patriotique à l’américaine.

Burberry Prorsum
La collection printanière de Christopher Bailey, inspirée par le jardin anglais traditionnel, n’est pas trop tape-à-l’Å“il. Par exemple, la robe couleur champignon ornée de broderies florales qui lui confèrent un petit look vintage est tout à fait portable. Même l’article le plus flamboyant, un imper fait de python, ne faisait pas «trop». Parmi les autres points forts du défilé, notons la série d’accessoires choc, tel que le sac à patchwork en raffia.

Articles récents du même sujet