Inspiration
06:00 27 juillet 2015 | mise à jour le: 27 juillet 2015 à 06:00 Temps de lecture: 3 minutes

Le «No poo» et moi

Le «No poo» et moi
Photo: Getty Images/iStockphotoWoman washing her hair

Cesser de se shampouiner les cheveux, c’est in! Le «No poo» (littéralement, sans shampoing) a peut-être d’abord séduit la frange des environnementalistes endurcis et autres défenseurs de la beauté au naturel il y a quelques années, mais aujourd’hui, le mouvement compte de plus en plus d’adeptes.

Non, il ne s’agit pas de carrément arrêter de se laver! Le principe est simple: troquer son shampoing habituel pour des substituts, tels que le bicarbonate de soude, encore l’argile ou un savon à l’huile, de même que des rinçages au vinaigre, pour en venir à espacer les lavages. À terme, l’objectif serait d’en arriver à n’utiliser que de l’eau claire…

Ça, c’est pour la théorie. En pratique, plusieurs sont séduits par l’idée de recourir à des substituts plus doux, voire naturels, aux shampoings sans pour autant avoir envie de mettre de côté ces derniers définitivement.

Voyant venir la manne, certaines marques de produits capillaires n’hésitent pas à proposer leurs propres solutions de rechange pour diminuer (et non éliminer, nuance!) le recours au shampoing. En ce sens, la routine proposée par Pureology, marque californienne haut de gamme rachetée par L’Oréal il y a quelques années, semble un bon compromis.

La compagnie vient de lancer une gamme de trois «revitalisants nettoyants» (37$). Ces produits sont d’abord destinés à l’entretien des cheveux colorés, qui se délavent avec les shampoings à répétition. Il s’agit donc de dissoudre les saletés sans décaper la couleur ou le cuir chevelu. «On n’est quand même pas loin de la philosophie du No poo», souligne néanmoins la porte-parole de Pureology et copropriétaire de Local B, Véronique Beaupré.

Routine suggérée par la pro: un shampoing aux trois jours, en alternance avec un shampoing sec et le fameux revitalisant nettoyant, que j’ai testé et bien aimé. Avec ce produit, mes cheveux ont le même aspect que si je m’étais astreinte à ma routine habituelle shampoing-revitalisant.

Certes, l’esprit du mouvement «No poo» s’inscrit davantage dans le DIY et les ingrédients simples, ce qui n’est pas le cas ici même si Pureology est reconnue pour ses formules infusées de matières végétales, comme dans ce cas-ci de l’extrait de romarin et de l’huile de camélia. Reste qu’il s’agit d’une belle occasion d’essayer d’espacer ses shampoings sans trop se mouiller (et un excellent coup marketing)!

Articles similaires