À table

Emprunts hypothécaires: Les Canadiens font preuve de prudence

Les Canadiens sont prudents dans les emprunts hypothécaires qu’ils effectuent. En effet, les nouvelles données recueillies par l’Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités (ACCHA) montrent que les propriétaires empruntent moins, et non plus, que leurs moyens le leur permettent.

«La majorité des emprunteurs hypothécaires canadiens ne prennent pas de risques inutiles et ont déjà tenu compte d’une hausse des taux d’intérêt dans leurs décisions hypothécaires», explique Jim Murphy, PDG de l’ACCHA. Voici quelques-unes des conclusions de l’analyse :

  • 86 % des acheteurs d’habitation ont choisi des hypothèques à taux fixe  en 2009. Ce pourcentage a par contre chuté vers la fin de l’année, lorsque les taux variables sont devenus plus intéressants (à 2,25 %, comparativement à 4 % pour les taux fixes).
  • Parmi les emprunteurs qui ont choisi des taux fixes, un grand nombre ont opté pour des termes plus longs. Moins de 5 % ont choisi deux ans ou moins, alors que 70 % ont choisi un taux fixe de cinq ans ou plus.   

Articles récents du même sujet