À table

Commencer 2010 du bon pied

Une semaine sur deux, la nutritionniste Judith Blucheau présentera les nouvelles tendances en matière d’alimentation et de judicieux conseils.

Aliment-vedette:

Le topinambour  
Les premiers gels au sol à l’automne annoncent l’arrivée du topinambour dans les supermarchés. Peu connu, ce légume ressemble à une pomme de terre difforme ou encore à un morceau de gingembre. Malgré son apparence étrange, le topinambour cache une douce saveur qui rappelle celle de l’artichaut. On le déguste de plusieurs façons : cru, râpé et avec une vinaigrette, en potage, bouilli, en purée ou cuit au four. Cette racine noueuse a une valeur nutritive très intéressante. En effet, le topinambour contient de l’inuline et de l’oligofructose, des glucides prébiotiques qui agissent de concert avec les bactéries probiotiques du côlon pour maintenir l’équilibre de la flore intestinale. Un légume à découvrir!       

Le saviez-vous?
La vitamine D suscite beaucoup d’intérêt auprès des chercheurs. En plus de jouer un rôle essentiel dans la prévention de l’ostéoporose, cette vitamine contribuerait à prévenir certains types de cancer, dont le cancer du sein, de la prostate et du côlon. Pour profiter de ses bienfaits, la Société canadienne du cancer ainsi que plusieurs scientifiques recommandent un apport quotidien de 1 000 UI de vitamine D pour les adultes.

Pendant les mois d’hiver, l’exposition aux rayons du soleil ne suffit pas pour répondre à ces recommandations, et l’alimentation seule ne comble pas toujours les apports suggérés. Ainsi, les adultes auraient tout avantage à prendre un supplément de 1 000 UI de vitamine D quotidiennement.     

Mythe ou réalité?
La vitamine C aide à prévenir et à combattre le rhume? Pas vraiment. Plusieurs études se sont penchées sur la question et les résultats n’ont pas été très concluants. Les recherches montrent que la consommation de vitamine C ne réduit pas le risque de contracter un rhume et ne contribue pas à diminuer la durée des symptômes une fois qu’on est malade.

Par contre, l’effet antioxydant de la vitamine C protège les cellules du corps contre le vieillissement prématuré et les dommages causés par les radicaux libres. Plusieurs légumes et fruits, comme l’orange, mais aussi la goyave et le poivron rouge, renferment de la vitamine C.    

Articles récents du même sujet